Pau-Lacq-Orthez – Le Portel / Chalon-sur-Saône – Dijon

France

Pau-Lacq-Orthez – Le Portel
(10 novembre à 20h00)

Pau-Lacq-Orthez possède le même bilan que son adversaire du soir, c’est à dire 4-4. Mais il faut dire que le calendrier fut assez compliqué pour Laurent Vila et ses joueurs. Malgré ça, il ne faut pas oublier que Levallois et Lyon-Villeurbanne sont venus perdre ici il y a peu. Autant dire que la mission s’annonce très compliquée pour Le Portel ce soir. Puis l’Elan Bérnais a eu l’intelligence de remplacer Jerel Blassingame qui était complètement à la rue depuis le début de la saison par Mickey McConnell. Son intégration s’est vraiment bien passé. Forcément, entouré de joueurs comme Donta Smith, Vitalis Chikoko, C.J. Harris, Léopold Cavalière etc., c’est plus facile.

Le Portel vit une semaine très compliquée. Lundi soir, les joueurs d’Eric Girard s’était inclinés après prolongation face à Chalon-sur-Saône. Mercredi soir, ils ont dépensé énormément d’énergie dans la victoire sur le parquet de Lille en Coup de France. Et ce soir, ils se déplaceront à nouveau, mais cette fois-ci dans le Sud. Déjà que l’ESSM devra faire sans Brandyn Curry (14,5 points) et sans Jeffrey Crockett…

Une victoire de Pau-Lacq-Orthez est attendue ici, surtout devant ses fans.
_______________

France

Chalon-sur-Saône – Dijon
(11 novembre à 18h30)

Chalon-sur-Saône réalise un gros début de saison et est prêt pour ce gros derby. Le fait de ne pas disputer de coupe d’Europe est une bonne chose pour Jean-Denys Choulet et ses joueurs. Puis au Colisée, très peu d’équipes viendront poser des soucis aux chalonnais cette saison. Justin Robinson et ses coéquipiers pratiquent un basket de très haut niveau et s’ils continuent comme ça, on devrait retrouver Chalon-sur-Saône dans le haut du classement en fin de saison.

Dijon enchaîne les matchs et les déplacements, la fatigue s’accumule et honnêtement, je pense que le club le paiera en fin de saison. Déjà qu’à l’extérieur, les dijonnais montrent un autre visage que lorsqu’ils évoluent devant leurs fans… C’est simple, en dehors de leurs bases, le bilan de Dijon est de 1-5 toutes compétitions confondues. La seule victoire ayant eu lieu sur le parquet d’un Fos-sur-Mer qui luttera pour le maintien cette saison. De plus, l’américain Reggie Arnold (4,0 points) déçoit pas mal et est plus que jamais sur la sellette. Petite information en plus pour vous dire que l’auriculaire d’Obi Emegano a doublé de volume, certainement suite à un coup reçu à Lietkabelis cette semaine. Bien emmerdant pour un shooteur comme lui…

Je ne vois absolument pas les dijonnais venir l’emporter au Colisée demain soir. Depuis 2004, c’est Chalon-sur-Saône qui mène aux confrontations (12-2).

 

-> Pau-Lacq-Orthez + Chalon-sur-Saône @1,85

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :