Enisey (F) – Mersin (F) / Artego Bydgoszcz (F) – Spartak Moscou (F)

Europe

Enisey (F) – Mersin (F)
(08 novembre à 12h00)

Enisey jouera son premier match de la compétition à Krasnoyark. Elles ont fait le job à l’extérieur en étant allé s’imposer sur le parquet de Sepsi avant de s’être incliné à Ankara face à Ormanspor. La réception de Mersin est déjà très déterminante pour la suite de la compétition des russes. Puis honnêtement, j’aime bien le roster de cette saison qui ressemble pas mal à celui de la saison passée si on excepte les deux joueuses étrangères. Stéphanie Mavunga et Myisha Hines-Allen sont deux joueuses qui évoluaient en WNBA cet été. La première réalise un sacré début de saison et sera très compliquée à arrêter pour les intérieures adverses.

Mersin a un peu de mal en ce début de saison. Il faut dire que l’équipe est moins solide que celle de la saison passée qui était composée de joueuses de niveau Euroligue. Cet été, seules Sasa Cadjo et Asena Yalcin sont restées. Pour les accompagner, ont signées Ashley Walker, Gintare Petronyte, Tiffany Mitchell ou encore Melis Talay.

Je donne un léger avantage aux russes d’Enisey, surtout chez elles où il sera compliqué d’y aller gagner cette saison.
_______________

Europe

Artego Bydgoszcz (F) – Spartak Moscou (F)
(08 novembre à 18h00)

Artego Bydgoszcz a déjà remporté ses deux premiers matchs d’Eurocoupe. Le premier face à Gorzow (+18) et le second à Södertälje (+22). Autant dire que les polonaises sont très bien parties pour terminer en tête de leur groupe, surtout si elles venaient à l’emporter ce soir. Par rapport à la saison passée, il y a eu deux départs et trois arrivées. Les deux départs sont deux américaines qui ont justement toutes les deux signées au… Spartak Moscou. Pour les remplacer, le club a fait appel à Tamara Radocaj, Ziomara Morrison et à Monica Engelman. Les deux premières évoluaient en Euroligue ces dernières années du côté du Wisla Can-Pack, rien que ça. En plus des trois joueuses, on y trouve aussi Dragana Stankovic, Julie McBride, Elzbieta Miedzik, Karolina Pozoby ou encore Agnieszka Szott-Hejmej. Plutôt pas mal le roster des polonaises !

Le Spartak Moscou devrait lutter pour la deuxième place avec Gorzow où il vient d’y perdre de 12 points. Le roster est composée de deux joueuses étrangères (Denesha Stallworth et Jennifer O’Neill) qui évoluaient toutes les deux du côté d’Artego Bydgoszcz la saison passée comme dit plus haut et de joueuses russes (Adelina Abaiburova, Tatiana Sema, Daria Kurilchuk, Sevara Nuritdinov…). Le roster est moins solide que celui des polonaises selon moi car il dépend beaucoup trop de ses deux joueuses américaines. Suffit qu’une des deux passe à côté de son match… Mais même avec un gros match des deux joueuses face à Gorzow, cela n’avait pas suffit.

Je ne vois pas le Spartak Moscou l’emporter en Pologne ce soir. Sur le papier, les coéquipiers de Julie McBride sont au-dessus.

 

-> Enisey (F) +8,5 + Artego Bydgoszcz (F) -3,5 @1,70

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :