Buducnost – Union Olimpija / Lyon-Villeurbanne – Valence

Europe

Buducnost – Union Olimpija
(05 novembre à 21h00)

Buducnost a une équipe faite pour la Ligue Adriatique, pas pour l’Euroligue. Dans ce championnat peu relevé, les joueurs d’Aleksandar Dzikic devraient logiquement terminer dans les quatre premiers. Il sera compliqué pour n’importe quelle équipe de venir l’emporter ici. On se souvient qu’ils avaient terminé invaincu dans cette Morača Sports Center la saison passée, saison régulière et playoffs confondus.

L’Union Olimpija enchaîne les matchs puisque pour rappel, le club joue sur trois tableaux différents : championnat de Slovènie, Ligue Adriatique et Ligue des Champions. Malgré ça, leur début de saison n’est pas si mauvais que cela. Mais pour ce déplacement à Podgorica, Zoran Martic devra faire sans Mirza Begic (11,8 points), sans Blaz Mesicek (12,0 points) et sans Scottie Reynolds (6,5 points). En sachant que ces trois joueurs font partis des meilleurs du roster slovène…

Je n’imagine pas l’Union Olimpija venir créer l’exploit ici sans trois de ses cadres. Buducnost est une équipe très compliquée à battre chez elle et je pense que les coéquipiers d’Edwin Jackson l’emporteront.
_______________

Europe

Lyon-Villeurbanne – Valence
(06 novembre à 21h00)

Lyon-Villeurbanne réalise un excellent début de saison, que ce soit en Jeep Elite ou en Eurocoupe. Les joueurs de Zvezdan Mitrovic pratiquent un basket de très haut niveau, et ce malgré les absences d’Alpha Kaba, d’Amine Noua et de Livio Jean-Charles. Il faut dire que le roster de l’ASVEL est très solide avec Mantas Kalnietis, DeMarcus Nelson, A.J. Slaughter, Charles Kahudi, David Lighty, Miro Bilan, Eric Buckner ou encore le jeune Théo Malédon qui fait le job malgré son âge. A l’Astroballe, l’ASVEL y est encore invaincue et y a même battu le Zenit Saint-Petersburg, Turk Telekom, Trento, Limoges ou encore Dijon ce week-end.

Valence possède quasiment le même roster que la saison passée mais j’ai comme l’impression que le changement de coach a été difficile à digérer par les joueurs. En plus d’avoir déjà perdu contre quatre gros du championnat espagnol (Unicaja, Real Madrid, Baskonia et FC Barcelone), Valence s’était aussi incliné sur le parquet du Zenit Saint-Petersburg le 24 octobre dernier en ayant pris 104 points. Comme la saison passée, Valence est toujours aussi fébrile en dehors de ses bases malgré son roster (Louis Labeyrie, Matt Thomas, Will Thomas, Boban Dubljevic, Mike Tobey, Sam Van Rossom…).

Lyon-Villeurbanne avait pris l’eau lors du match aller à Valence (-22). Je ne pense pas que les coéquipiers de Charles Kahudi ont oublié cette grosse claque prise car elle fut la seule prise toutes compétitions confondues.

 

-> Buducnost -2,5 + Lyon-Villeurbanne +6,5 @1,64

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :