Olympiakos (F) – Wisla Can-Pack (F) / Partizan Belgrade – Zenit Saint-Petersburg

Europe

Olympiakos (F) – Wisla Can-Pack (F)
(09 octobre à 17h00)

L’Olympiakos a perdu énormément de joueuses importantes cet été. Styliani Kaltsidou, Yvonne Anderson, Victoria Macaulay, Olga Chatzinikolaou et Evanthia Maltsi sont parties. Pour les remplacer, le club a fait appel à Jessica Thomas (qui jouait du côté de Lulea la saison passée), Lykendra Johnson (qui évoluait à Faros dans le championnat grec, rien de bien fou), Pinelopi Pavlopoulou (jeune joueuse qui a effectué une Coupe du Monde intéressante), Anna Stamolamprou (qui ne tournait à même pas 1 d’évaluation en Espagne) et par Rita Rasheed (qui s’est blessée il y a quelques jours et qui ne jouera pas aujourd’hui). Bref, l’Olympiakos a beaucoup trop perdu et n’a rien à voir avec l’équipe de la saison passée qui avait effectué un parcours intéressant en Eurocoupe.

Le Wisla Can-Pack, qui évoluait en Euroligue, compte bien y rester au vu de son recrutement. Déjà, sa meilleure joueuse qu’est Leonor Rodriguez-Manso est restée en plus de Magdalena Zietara. Ensuite, sont venues pour les accompagner Jordin Canada et Russell Mercedes (qui ont toutes les deux été championnes WNBA avec le Storm cet été), Sabina Oroszova (qui tournait à 9,5 d’évaluation dans le championnat d’Italie), Bozica Mujovic (qui était la patronne de Buducnost), Maria Araujo (qui sort d’une excellente saison du côté de Ferrol en Espagne) et Maria Conde (qui avait un rôle mineur en Eurocoupe la saison passée du côté de Girona). Les polonaises possèdent un cinq vraiment très sympa et quelques bonnes rotations sur le banc. Forcément, avec sept joueuses étrangères + Magdalena Zietara…

Il est toujours compliqué d’aller gagner sur le parquet de l’Olympiakos, que ce soit chez les hommes ou chez les femmes. Mais cette saison, les Reds possèdent un roster bien moins solide que celui de la saison passée. Sur le papier, le Wisla est au-dessus et devrait passer ce tour de qualification.
_______________

Europe

Partizan Belgrade – Zenit Saint-Petersburg
(09 septembre à 20h00)

J’ai déjà parlé du Partizan Belgrade dans de précédentes analyses. J’aime le recrutement qu’a fait le club cet été en plus d’avoir su garder Novica Velickovic, Bandja Sy, Djordje Gagic… Si la saison passée, les serbes avaient été catastrophiques en Eurocoupe, c’est parce que le club avait vite lâché la compétition suite à de mauvais résultats en championnat et à un changement de coach en pleine saison. Aujourd’hui, le Partizan compte bien se rattraper de sa défaite à Trento à la Aleksandar Nikolic Hall qui sera bouillante.

Le Zenit Saint-Petersburg l’avait emporté face à Turk Telekom Ankara lors de son premier match d’Eurocoupe. Mais depuis, le club a vécu pas mal de soucis du côté des pépins physiques. Brandon Jennings, Sean Armand et Sergey Karasev sont forfaits ce soir. Le club pourra compter sur Gal Mekel qui vient tout juste de rejoindre le club et qui n’a pas encore les automatismes avec ses coéquipiers. Et ça, pour un meneur, c’est compliqué.

Difficile d’imaginer une victoire des russes sur le parquet du Partizan sans trois de ses meilleurs joueurs dont Brandon Jennings et Sergey Karasev. Les serbes ont un joli coup à jouer ce soir.

-> Partizan Belgrade @1,94
-> Wisla Can-Pack (F) +4,5 + Partizan Belgrade +6,5 @1,80

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :