Golden State Warriors – San Antonio Spurs / CSKA Moscou – Khimki Moscou

Etats-Unis

Golden State Warriors – San Antonio Spurs
(17 avril à 04h30)

Les Warriors sortent d’un premier match que je qualifierais de « parfait ». L’absence de Stephen Curry à la mène ne s’est pas faite sentir. Le choix de Steve Kerr d’avoir fait démarrer Andre Iguodala à ce poste-là a été payant. Puis Javale McGee a rendu le match très compliqué à LaMarcus Aldridge et quand l’intérieur des Spurs est très bien défendu, son équipe a vraiment du mal à exister comme ce fut le cas lors du premier match.

Les Spurs se sont fait marcher dessus lors de cette première rencontre et je ne suis pas sûr que les joueurs de Gregg Popovich aient les moyens de créer l’exploit à l’Oracle Arena. Cette équipe des Spurs est beaucoup trop dépendante de l’apport de LaMarcus Aldridge puis leur jeu très statique colle parfaitement avec la défense des Warriors. Certes, les Spurs ne pourront pas faire un pire match que samedi soir mais pour pouvoir l’emporter ici, il faudrait vraiment que les Warriors jouent à 30% de leurs moyens.

Les Warriors n’ont pas perdu un match d’un premier tour de playoffs à l’Oracle Arena depuis trois ans. Puis devant ses fans en playoffs depuis 2015, son bilan est de 27-5. Difficile de croire à un exploit de la part de ces faibles Spurs en pleine difficulté.

___________

Euroligue

CSKA Moscou – Khimki Moscou
(17 avril à 19h00)

Le CSKA Moscou sort d’une saison régulière exceptionnelle avec une première place à la clef. Sauf énorme surprise, on devrait voir les joueurs de Dimitris Itoudis au Final Four de Belgrade malgré l’absence de Kyles Hines. À son poste, Othello Hunter et Semen Antonov auront donc plus de responsabilités durant cette série face au voisin moscovite. Puis honnêtement, le CSKA possède tellement un roster XXL que je me demande même s’ils ne sweeperont pas le Khimki Moscou. Personne en face est capable de stopper Nando De Colo.

Le Khimki Moscou le sait, prendre un match lors de cette série serait déjà très fort. C’est donc sans pression que les gars d’Alexey Shved aborderont ces playoffs. Mais bon, quand on sait que le CSKA s’est déjà imposé quatre fois cette saison face au Khimki par un écart moyen de 15,5 points, autant dire que la mission s’annoncent très compliquée pour l’autre club de Moscou. De plus, Georgios Bartzokas pourrait toujours faire sans James Anderson et Tyler Honeycutt qui restent deux des cadres de l’équipe russe.

Le CSKA reste bien plus fort que le Khimki, ce n’est pas une surprise. Je m’attends à une logique victoire d’une dizaine de points des coéquipiers de Sergio Rodriguez et pourquoi pas à un sweep de leur part sur ces playoffs. Il faut aussi savoir que le CSKA a remporté ses 18 derniers matchs de playoffs à domicile…

-> Golden State Warriors -2,5 + CSKA Moscou -3,5 @1,66

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :