Bayern Munich – Darussafaka / Boulazac – Monaco

Europe

Bayern Munich – Darussafaka
(23 mars à 20h00)

Le Bayern Munich reçoit Darussafaka pour le compte de l’Eurocoupe.

Le Bayern Munich peut s’en mordre les doigts d’être revenu d’Istanbul avec une défaite alors que les allemands étaient devant au score durant quasiment 39 minutes… Quand tu mènes de 17 points à la mi-temps et que tu t’appelles le Bayern, on peut appeler ça une faute professionnelle mais je suis persuadé que les allemands ont tourné la page et qu’ils sont fixés sur ce deuxième match qui est plus qu’important pour la suite de leur aventure européenne. Le Bayern possède un roster de qualité avec des joueurs expérimentés (Vladimir Lucic, Reggie Redding, Jared Cunningham, Stefan Jovic…) et un coach de très haut niveau qui se nomme Aleksandar Djordjevic. Puis dans sa salle de l’Audi Dome très souvent remplie, le Bayern n’y a plus perdu depuis octobre 2017 et des équipes comme le Zenit, Buducnost, Kazan ou encore Reggiana sont venues s’incliner ici durant cette saison d’Eurocoupe.

Darussafaka s’en sort très bien de venir en Allemagne en ayant la balle de match entre ses mains. David Blatt le sait, venir gagner à l’Audi Dome sera très compliqué, surtout que James Bell (8,8 points) est toujours absent et qu’à ce stade de la compétition, avoir un roster au complet est plus qu’important. Suffit de voir le match 1 où David Blatt avait énormément utilisé ses cinq étrangers (Will Cummings n’ayant que très peu joué) et que les joueurs turcs n’avaient cumulé que 4 points à eux 5… Oui, Scottie Wilbekin, JaJuan Johnson, Howard Sant-Roos, Micheal Eric et Stanton Kidd sont de grands joueurs mais au niveau de la profondeur de l’effectif, ce n’est pas aussi solide que le Bayern. Mais bon, le point fort de cette équipe reste sa solidité défensive, et les joueurs turcs sont plus utilisés pour ça que pour mettre 10 pions.

J’ai du mal à voir le Bayern se faire sweeper devant ses fans et dans une salle où les allemands restent sur 20 victoires de suite toutes compétitions confondues. Darussafaka reste une belle équipe mais je ne les vois pas venir gagner ici ce soir. Les joueurs d’Aleksandar Djordjevic ne referont pas deux fois la même erreur.

_________________

Europe

Boulazac – Monaco
(24 mars à 18h00)

Boulazac affronte Monaco pour le compte de la Coupe de France.

Boulazac fait certes parti des plus mauvaises équipes du championnat de France mais le fait de jouer une autre compétition et un quart de finale de Coupe de France pourrait relancer les joueurs de Claude Bergeaud. Le président du BBD, Jacques Auzou, espère que cette compétition donnera de la confiance aux joueurs pour cette fin de saison régulière pour la course au maintien. Boulazac possède de bons joueurs étrangers comme Quincy Diggs qui évoluait du côté de Nymburk en début de saison, Shawn James qui évoluait en Euroligue du côté du Maccabi Tel-Aviv, l’expérimenté Trenton Meacham, le gros shooteur Karvel Anderson, Brandon Ubel et Ndudi Ebi. Autour, on y trouve Jérôme Sanchez, Giovan Oniangue ou encore Arnaud Kerckhof. Boulazac possède une grosse attaque mais c’est surtout défensivement que ça coince…

Monaco arrive à Trélazé avec seulement trois joueurs professionnels (Luc Loubaki, Georgi Joseph et Sergii Gladyr). Le premier ne joue que très peu avec l’équipe A tandis que Georgi Joseph apporte surtout par sa défense et que Sergii Gladyr a un peu de mal cette saison. L’intérieur français a besoin d’être bien entouré pour pouvoir faire quelque chose, chose qui sera compliquée demain soir. Des gars comme Romain Poinas, Shekinah Munanga, Austin Van Zyl ou encore Kevin Cham ne sont même pas professionnels. Déjà que les Espoirs de Monaco possèdent 10 défaites au compteur dans leur championnat Espoirs, alors face à des professionnels… De plus, l’équipe A de Monaco partira lundi matin du côté de Banvit, ce qui fait que Monaco n’a pas d’autres choix que de se faire éliminer demain soir. Puis pas sûr que l’assistant de Zvezdan Mitrovic s’appuie énormément sur ses deux vrais joueurs professionnels, surtout quand on sait que Sergii Gladyr est pas mal ménagé en ce moment et que Gerald Robinson s’était blessé face à Nanterre…

Cette situation me rappelle un peu celle du début de saison où Hyères-Toulon avait été mettre 30 points aux Espoirs de Limoges. Et il faut savoir qu’au classement, les Espoirs de Monaco possèdent le même bilan que les Espoirs de Limoges. Imaginez donc un peu la différence de niveau qu’il y a entre Boulazac et les Espoirs de Monaco. Sans oublier que ces derniers s’étaient inclinés du côté du Cannet (N2) le 7 janvier dernier de 15 points pour le compte de l’autre Coupe de France…

-> Bayern Munich -1,5 + Boulazac @1,75
-> Boulazac -7,5 @1,84

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :