Hatay (F) – Besiktas (F) / CSKA Moscou – Baskonia / Olympiakos – Valence

Turquie

Hatay (F) – Besiktas (F)
(22 février à 13h30)

Hatay affronte Besiktas pour la Coupe de Turquie féminine.

Hatay fait clairement partie des meilleures formations de ce championnat turque qui est très relevé. Les turques possèdent un effectif qui aurait été capable d’évoluer en Euroligue cette saison, j’en suis persuadé. Courtney Paris, Bahar Ozturk, Hind Ben Abdelkader, Leilani Mitchell, Katerina Snytsina, Merve Aydin ou encore Ozge Yavas, les cinq premières évoluaient dans la plus grande des compétitions européennes la saison passée. Et cette saison, elles n’évoluent « qu’en » Eurocoupe et ont vraiment les moyens d’aller jusqu’au bout.

Besiktas reste une bonne équipe du championnat, les stambouliotes vont beaucoup mieux depuis les signatures de Shavonte Zellous et d’Iva Radosavljevic. D’ailleurs, les coéquipières d’Erica Wheeler restent sur deux belles victoires face à Galatasaray et face à Fenerbahçe. Mais malgré ça, je ne suis pas sûr que Besiktas ait les moyens d’éliminer Hatay aujourd’hui qui est une équipe meilleure que les trois clubs stambouliotes à l’heure actuelle.

Hatay devrait se qualifier pour les demi-finales, je pars donc sur une victoire de leur part face à une équipe de Besiktas clairement à leur portée.
_________________

Europe

CSKA Moscou – Baskonia
(22 février à 18h00)

Le CSKA Moscou reçoit le Baskonia pour le compte de l’Euroligue.

Plus besoin de présenter cette équipe du CSKA Moscou qui joue un basket de très haut niveau depuis quelques années. Leur première place en Euroligue est loin d’être volée, surtout quand on sait que seul Fenerbahçe est venu gagner ici cette saison sur la scène européenne. En l’emportant ce soir face aux basques, les moscovites valideraient officiellement leur billet pour les playoffs mais il y a plus important que cela : la première place. Les russes sont suivis de très près par l’Olympiakos qui les avait battu lors du match aller, pas question de lâcher des matchs à domicile en cours de route pour le CSKA. Pour la réception du Baskonia, Dimitris Itoudis pourra compter sur le retour de Kyle Hines (8,6 points) qui est le pivot titulaire du CSKA. L’entraîneur grec pourra aussi compter sur la nouvelle recrue qu’est Victor Rudd en provenance de Gaziantep. L’ailier américain évoluait du côté du Maccabi Tel-Aviv la saison passée où il tournait à 10,1 points en Euroligue. Concernant le retour de Kyle Hines, quand on sait que les espagnols possèdent Vincent Poirier et Johannes Voigtmann à ce poste-là, autant dire que le retour de l’intérieur américain fera du bien au CSKA. Malheureusement pour les russes, Othello Hunter (6,8 points) manquera toujours à l’appel. Petit point statistique pour vous dire qu’en Euroligue, le CSKA Moscou n’a concédé que quatre petites défaites dans sa salle depuis un peu plus de quatre ans.

Le Baskonia lutte pour une place parmi les huit premiers. Actuellement, les basques possèdent trois victoires de retard sur le Maccabi Tel-Aviv qui n’est autre que le huitième du classement. Trois parce que le Baskonia avait perdu à Tel-Aviv lors du match aller. Autant dire qu’il sera très compliqué mais pas impossible pour les joueurs de Pedro Martinez de se qualifier pour les playoffs. Les basques font de bons résultats devant leurs fans mais en dehors de leurs bases, c’est plus difficile puisqu’ils n’ont gagné que quatre matchs en déplacement (Zalgiris Kaunas, Crvena Zvezda, Unicaja Malaga et Anadolu Efes). L’emporter ce soir serait clairement un exploit de leur part mais personnellement, j’ai du mal à y croire malgré que le technicien espagnol pourra compter sur l’intégralité de son groupe.

Je ne vois pas autre chose qu’une victoire du CSKA Moscou ce soir, surtout à domicile où il est très compliqué d’y aller gagner. D’ailleurs, le Baskonia restent sur 14 défaites de suite dans la salle du CSKA, 14…
_________________

Europe

Olympiakos – Valence
(22 février à 20h00)

L’Olympiakos reçoit Valence pour le compte de l’Euroligue.

L’Olympiakos sort d’une grosse désillusion en finale de Coupe de Grèce face à l’AEK Athènes. Suite à cette défaite, les dirigeants ont immédiatement réagi en annonçant que des joueurs arriveraient dans les jours à venir. L’arrière des Houston Rockets qu’est Bobby Brown devrait s’engager dans les jours à venir. Le nom de Keith Langford est aussi évoqué, celui-ci évoluait du côté de Kazan la saison passée. A mon avis, ce sont Brian Roberts et Hollis Thompson qui ne devraient pas faire long feu. Enfin bref, il y a un match ce soir et il est très important car les joueurs auront à coeur de se faire pardonner par leurs fans suite à cette surprise face à l’AEK Athènes. Dans sa salle, il est très compliqué d’aller battre l’Olympiakos. Ce n’est pas un hasard si Fenerbahçe, le Real Madrid ou encore le CSKA Moscou se sont cassés la gueule ici. Depuis le début de la saison, seul le Panathinaikos est venu gagner ici toutes compétitions confondues pour vous dire.

Valence n’a quasiment plus aucune chance de se qualifier pour les playoffs de l’Euroligue. Les espagnols possèdent un trop gros retard sur la huitième place qui est actuellement occupée par le Maccabi Tel-Aviv. Puis honnêtement, Valence n’a pas le niveau pour. Will Thomas et ses coéquipiers se trouvent à la 12ème position (sur 16) et selon moi, ce classement reflète leur niveau actuel. Malheureusement pour eux, ils doivent faire avec les blessures depuis le début de la saison et ce soir, ce sont toujours Van Rossom (6,9 points) et Guillem Vives (4,7 points) qui squatteront l’infirmerie (en plus de Latavious Thomas et d’Antoine Diot). Pas facile de devoir composer sans ses deux meneurs de jeu qui sont les deux meilleurs passeurs de l’équipe. Puis quand on sait que Tibor Pleiss est très protégé au niveau des entraînements depuis quelques semaines à cause d’une légère blessure au pied… De plus, Valence reste une équipe vraiment très fragile en dehors de ses bases. C’est simple, depuis le début de la saison, les joueurs de Txus Vidorreta n’ont gagné que deux petits matchs à l’extérieur en Euroligue et c’était sur le parquet de l’Unicaja et de Baskonia. Ils n’ont donc toujours pas connu le moindre succès dans un autre pays que l’Espagne…

Je m’attends à une réaction de l’Olympiakos suite à sa défaite face à l’AEK Athènes qui fut un peu surprenante. Les joueurs auront à coeur de se faire pardonner et la réception de Valence est le moment idéal pour pouvoir le faire. Les espagnols restent une équipe très moyenne, surtout à l’extérieur.

-> Hatay (F) + Olympiakos @1,57

-> CSKA Moscou -1,5 + Olympiakos -1,5 @1,64

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :