Rethymno – AEK Athènes / Orléans – Châlons-Reims

Grèce

Rethymno – AEK Athènes
(13 février à 14h30)

Rethymno reçoit l’AEK Athènes pour le compte du championnat de Grèce.

Rethymno est une équipe assez solide lorsqu’elle évolue devant ses fans. Récemment, ce sont Kymis, Aris, Kolossos Rhodes et Prometheas qui sont venus perdre ici. De toute façon, ce n’est pas une surprise, cette formation de Rethymno est réputée pour faire de bons résultats à domicile mais de moins bons à l’extérieur. Cette saison, je trouve leur roster pas si mal que ça contrairement à ce que je pouvais dire en début de saison. Entre Shaquille Goodwin, Stefan Moody, Malcolm Armstead, Anthony Lee, Dominique Morrison, Travis Daniels, Charis Giannopoulos, Andreas Christodoulou ou encore Christoforos Stefanidis, c’est plutôt sympa. Si Rethymno continue sur ce chemin-là, on devrait les retrouver parmi les huit premiers en fin de saison.

L’AEK Athènes monte en puissance à l’image de sa qualification pour la prochain tour de la Ligue des Champions arrachée à la dernière seconde face à Bayreuth. Depuis, il y a eu le All-Star Game grec donc les joueurs ont pu tranquillement se reposer et le club s’est même permis de recruter le scoreur Kevin Punter en provenance de Rosa Radom (Pologne). Mais l’AEK connaît des soucis de joueurs depuis cette dernière rencontre face à Bayreuth. Giannoulis Larentzakis (7,1 points) n’a pas pu faire le déplacement jusqu’à Rethymno tandis que Manny Harris (11,1 points) et Panagiotis Vasilopoulos (7,0 points) ont suivi l’équipe mais ne seront pas sûrs d’être inscrits sur la feuille de match. Le premier n’a pas pu terminer l’entraînement d’hier à cause d’une gêne au genou tandis que le second est malade et avait même du décliner l’invitation pour le All-Star Game. Kelsey Barlow (7,1 points), lui, ne participera pas à cette rencontre car c’est Kevin Punter qui le remplacera. D’ailleurs, en fin de semaine, les joueurs de Dragan Sakota joueront sans doute le match le plus important de leur saison face à l’Olympiakos pour le compte de la finale de la Coupe de Grèce. Pas sûr que le technicien grec prenne des risques lors de ce déplacement à Rethymno…

L’AEK Athènes connaît beaucoup de soucis d’effectif et aller jouer sur le parquet de Rethymno est toujours très compliqué pour n’importe quelle équipe. Je ne serais pas surpris si les locaux venaient à l’emporter. En tout cas, je m’attends à une belle rencontre serrée ici.
_________________

France

Orléans – Châlons-Reims
(13 février à 20h30)

Orléans reçoit Châlons-Reims pour le compte de la Coupe de France.

Orléans est leader du championnat de Pro B et ce n’est pas une surprise quand on regarde de plus près l’effectif de Germain Castano. Marcellus Sommerville, Junior Mbida, Kyle McAlarney, Miralem Halilovic, Alexander Abreu, Gaylor Curier, Loïc Akono ou encore Marc Judith. Certains d’entre eux ont passé des années en Pro A, d’autres sont encore jeunes et apprennent à leurs côtés. Ce soir, l’ancien technicien du SOMB ne pourra pas compter sur Marcellus Sommerville (16,7 points) tandis que Junior Mbida (7,2 points) est forfait à 99% à cause d’une blessure au mollet. Connaissant bien ce joueur, je peux vous dire qu’il n’est pas épargné par les blessures et je pense que Germain Castano le laissera au repos pour la Leaders Cup. Mine de rien, son absence serait un vrai coup dur pour l’OLB, surtout quand on sait qu’il avait inscrit 21 points face à Dijon. Mais bon, ce soir-là, tout réussissait à Orléans avec notamment un énorme 15/24 derrière l’arc… Puis sans Marcellus Sommerville, l’OLB est une autre équipe.

Châlons-Reims possède une belle équipe et va un peu mieux depuis l’arrivée d’Ekenechukwu Ibekwe à l’intérieur. Le CCRB n’est pas réputé pour être une grosse équipe défensive mais offensivement, elle est vraiment correcte. Martin Hermannsson, Ed Daniel, Ben Bentil, Romain Duport, LaMonte Ulmer ou encore Willie Deane, ça score pas mal. Dû à l’absence de Marcellus Sommerville et de Junior Mbida (à 99%), le CCRB aura un net avantage à l’intérieur et je pense qu’ils sauront en profiter. Un gars comme Romain Duport possède un gros QI basket et aura à coeur de qualifier son équipe pour le top 8 de la Coupe de France qui se déroulera à Trélazé, là où réside actuellement sa famille.

Oui, Orléans avait tué Dijon lors du tour précédent mais je ne crois pas une seule seconde à ce que l’OLB ait la même réussite derrière l’arc ce soir. Puis sans deux de ses meilleurs joueurs, une qualification ce soir serait clairement un exploit de leur part. On devrait s’attendre à un bon match serré ici entre deux équipes assez proches même si je donne un léger avantage aux joueurs de Cédric Heitz.

-> Rethymno +12,5 + Châlons-Reims +8,5 @1,59

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :