Besiktas – Nymburk / Olympiakos – Maccabi Tel-Aviv

Europe

Besiktas – Nymburk
(16 décembre à 18h30)

Besiktas reçoit Nymburk pour le compte de la Ligue des Champions.

Besiktas, tout comme son adversaire du jour, aura l’occasion de prendre la tête du groupe D ce soir. Les turcs restent une équipe solide lorsqu’ils jouent à l’Akatlar Arena mais personnellement, je les trouve un peu moins bons que la saison passée. Earl Clark n’a toujours pas retrouvé son vrai niveau depuis son retour de blessure puis Besiktas n’a pas forcément réussi à remplacer Vladimir Stimac qui était exceptionnel. Récemment, le club a annoncé deux recrues en la personne de Josh Adams et de Juan Palacios. Et c’est Ryan Boatright qui a fait les frais de l’arrivée de l’ancien meneur de l’Anadolu Efes puisqu’il a été mis de côté pour le match de ce week-end face à Buyukcekmece. Mais étant donné qu’il n’y a pas de limite concernant le nombre de joueurs étrangers en Coupe d’Europe, Ryan Boatright devrait être présent ce soir. Besiktas alignera donc sept joueurs étrangers (Earl Clark, D.J. Strawberry, Juan Palacios, Josh Adams, Jon Diebler, Ryan Boatright et Kyle Weems) ce soir face à Nymburk. Du côté des absences, l’infirmerie est toujours occupée par Semih Erden et Can Maxim Mutaf.

Nymburk monte clairement en puissance depuis deux mois, et l’arrivée de Dardan Berisha en provenance du Sigal Prishtina y est pour beaucoup. L’arrière du Kosovo tourne à 15,8 points en Ligue des Champions en seulement quatre matchs. Et quand on sait que les tchèques possèdent des joueurs comme Eugene Lawrence, Petr Benda, Kendrick Ray, Vojtech Hruban, Pavel Pumprla ou encore Martin Kriz à côté de lui… Pas un hasard si Nymburk n’a plus perdu depuis le 8 novembre 2016. D’ailleurs, Dardan Berisha n’a toujours pas connu la moindre défaite sous ses nouvelles couleurs. Depuis, les joueurs d’Oren Amiel ont battu Oostende, @Zielona Gora, @Nanterre, @Aris ou encore Bonn. Et selon moi, les tchèques ont largement les moyens de tenir tête à Besiktas même si on sait tous qu’il est très compliqué d’aller gagner là-bas.

Je trouve un peu Nymburk sous-côté par les books. Cette équipe pratique un très bon basket et a largement les moyens de tenir l’handicap proposé. Besiktas est une équipe qui n’arrive pas à être concentrée durant 40 minutes et je peux vous le dire pour les suivre depuis le début de la saison.
_________________

Europe

Olympiakos – Maccabi Tel-Aviv
(16 décembre à 20h00)

L’Olympiakos reçoit le Maccabi Tel-Aviv pour le compte de l’Euroligue.

L’Olympiakos a clairement deux visages depuis le début de la saison. Un lorsqu’il joue devant ses fans et un à l’extérieur. Au Stade de la Paix et de l’Amitié, les Reds y ont battu des équipes comme Unicaja, le CSKA Moscou, le Real Madrid, le Baskonia ou encore le Khimki Moscou. Mais en dehors de ses bases, ils ont été capables de perdre au PAOK et à l’AEK Athènes (en championnat), à Bamberg ou encore de 32 points au Baskonia la semaine passée. Et croyez-moi que suite à cette dernière claque prise, on devrait s’attendre à une grosse réaction de la deuxième meilleure défense d’Euroligue dans sa propre salle. Ioannis Sfairopoulos pourra compter sur l’intégralité de son groupe avec notamment Georgios Printezis qui était incertain jusqu’à aujourd’hui. Le retour de joueurs comme Brian Roberts et Janis Strelnieks leur feront aussi du bien car j’ai un peu de mal avec ce que fait Evangelis Mantzaris cette saison.

Le Maccabi Tel-Aviv réalise une bonne première partie de saison avec une 7ème place à la clef. Mais depuis quelques semaines, Neven Spahija doit faire avec des blessures. Norris Cole (14,0 points) pourrait faire son retour à la compétition tandis que Jonah Bolden (6,6 points) n’a pas fait le déplacement. Vous vous direz certainement que le second n’est pas si important que ça pour son équipe mais croyez-moi que c’est un des joueurs les plus complets du Maccabi Tel-Aviv. Il peut shooter derrière l’arc, prendre des rebonds, mettre des contres et faire des passes décisives. C’est un gros défenseur qui leur manquera ce soir, surtout quand on sait que c’est Georgios Printezis qui occupera le poste d’ailier-fort en face. Je suis moins fan du profil de DeShaun Thomas qui est un joueur qui dépend beaucoup de son adresse extérieure. Certes, il reste tout de même de bons joueurs comme Pierre Jackson, DeAndre Kane, Michael Roll, Alex Tyus, DeShaun Thomas ou encore Artsiom Parakhouski mais pour y aller battre l’Olympiakos…

L’Olympiakos sort d’un de ses plus mauvais matchs de son histoire, et je m’attends ce soir à une énorme réaction de leur part. Quand cette équipe est concentrée, elle peut battre n’importe qui et je n’ai pas peur de le dire. Fenerbahçe, le CSKA Moscou et le Real Madrid pourront vous le dire. Sans Jonah Bolden, je ne crois pas à ce que le Maccabi Tel-Aviv puisse créer l’exploit en Grèce.

-> Nymburk +16,5 + Olympiakos -1,5 @1,72

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :