Yakin Dogu Universitesi (F) – Avenida (F) / Sopron (F) – Villeneuve d’Ascq (F)

Europe

Yakin Dogu Universitesi (F) – Avenida (F)
(10 décembre à 16h30)

Yakin Dogu Universitesi reçoit Avenida pour le compte de l’Euroligue féminin.

Les turques de Yakin Dogu Universitesi font parties des meilleures équipes d’Europe, il n’y a plus de doute là-dessus. Personnellement, je les classe sur le podium avec Ekaterinburg et le Dynamo Kursk. Si tout va bien, les filles de Zafer Kalaycioglu devraient terminer parmi les deux premières places de ce groupe B et se qualifier pour le Final Four de l’Euroligue. Cela passera déjà par une victoire demain après-midi à la maison face aux espagnoles d’Avenida qui sont à la portée des turques. Ann Wauters manquera toujours à l’appel du côté de YDU mais Sandrine Gruda, Courtney Vandersloot, Jantel Lavender, Quanitra Hollingsworth, Kayla McBride, Bahar Caglar, Elin Eldebrink ou encore Olcay Cakir seront présentes. Le cinq de départ des turques restent quand même très solide, il est juste dommage que l’internationale belge soit absente car en face, leur point fort reste la raquette.

Avenida va lutter pour la quatrième place de ce groupe B qui leur permettrait de se qualifier pour le prochain tour. Avec Schio, la lutte risque d’être belle car les deux équipes se valent pas mal. Mais quand on sait que Schio recevra Wisla Can-Pack jeudi soir tandis que les espagnoles iront défier Yakin Dogu Universitesi demain après-midi… Pour suivre le basket féminin depuis de très longues années, je peux vous affirmer qu’Avenida est une des plus mauvaises équipes en dehors de ses bases et on en a la preuve avec ce début de saison où elles n’ont toujours pas gagné un match à l’extérieur sur la scène européenne. Avenida possède une très solide défense mais une attaque catastrophique, elle manque clairement de dangers extérieurs et de tête, les espagnoles font parties des plus mauvaises équipes de la compétition derrière l’arc. De plus, il faut savoir qu’Avenida devra faire sans l’arrière américaine D’Andra Moss (4,9 points) pendant quelques semaines, ce qui ne va pas arranger les choses.

Yakin Dogu Universitesi devrait se reprendre de sa défaite à Ekaterinburg et l’emporter devant ses fans face à une équipe d’Avenida qui est très mauvaise en dehors de ses bases et qui sera privée d’Andra Moss. Une victoire des turques les qualifierait officiellement pour le prochain tour.
_________________

Europe

Sopron (F) – Villeneuve d’Ascq (F)
(10 décembre à 18h00)

Sopron reçoit Villeneuve d’Ascq reçoit pour le compte de l’Euroligue féminin.

Sopron réalise un très bon parcours européen avec une troisième place à la clef derrière le Dynamo Kursk et l’USK Prague qui font parties des meilleures équipes de l’Euroligue. Ce soir, dans leur petite salle de l’Aréna Sopron, les hongroises auront l’occasion de valider leur billet pour le prochain tour de l’Euroligue, ce qui serait tout simplement exceptionnel. Devant leurs fans, Sopron n’a connu que deux fois la défaite cette saison, et c’était face aux deux équipes citées plus haut. Sinon, les filles de Roberto Iniguez y ont battu des équipes comme Galatasaray (+17), Castors Braine (+24) ou encore Polkowice (+17). Et quand on sait que Villeneuve d’Ascq se situe à peu près au même niveau que ces trois formations… Sur le papier, cette formation hongroise est vraiment sympa avec des joueurs comme Yvonne Turner, Debora Dubei, Aleksandra Crvendakic, Crystal Langhorne, Tina Jovanovic, Jelena Milovanovic, Angela Salvadores ou encore Zsofia Fegyverneky.

Villeneuve d’Ascq a d’ailleurs beaucoup de mal depuis le début de cette nouvelle année 2018 puisque les nordistes se sont inclinées à deux reprises en autant de matchs. Une première fois sur le parquet de Castors Braine (-16) et une seconde face à l’ASVEL (-7). Rien de bien rassurant quand on connait le niveau actuel de ces deux équipes… En plus de devoir toujours faire sans Virgine Brémont (5,6 points), l’ESBVA devra une nouvelle fois composer sans sa meilleure joueuse qu’est Johannah Leedham (9,4 points) qui est toujours blessée au talon. Et quand on sait que l’effectif lillois est déjà assez limité, j’ai envie de dire que ça craint. Mis à part Nevena Jovanovic, Johanne Gomis, Marie Sy-Diop ou encore Pauline Akonga, le reste est très moyen pour être gentil. Une fille comme Joyce Cousseins-Smith est complètement transparente depuis son arrivée et c’est elle qui démarrera dans le cinq à la mène ce soir. La meneuse ne tourne qu’à 1,5 d’évaluation 4 rencontres, rien que ça…

Sans Johannah Leedham, je ne donne que très peu de chances aux lilloise de réaliser l’exploit ici à Sopron dans une salle où il est toujours très compliqué d’y aller gagner. Les hongroises sont meilleures et devraient valider leur billet pour le prochain tour dés ce soir.

-> Yakin Dogu Universitesi (F) + Sopron -1,5 @1,59

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :