Ekaterinbourg (F) – Yakin Dogu Universitesi (F) / Lattes-Montpellier (F) – Fenerbahçe (F) / Baskonia – Real Madrid

Europe

Ekaterinbourg (F) – Yakin Dogu Universitesi (F)
(03 décembre à 15h00)

Ekaterinbourg reçoit Yakin Dogu Universitesi pour le compte de l’Euroligue féminin.

Ekaterinbourg, tout comme son adversaire du jour, fait parti des meilleures équipes de la compétition. Comme chaque année, les russes possèdent un roster très solide et très complet. Mais par rapport aux saisons précédentes, il manque Diana Taurasi qui a dû quitté l’équipe il y a quelques semaines à cause d’une blessure qu’elle n’arrive pas à guérir. Et son absence se fait pas mal ressentir au niveau du scoring et au niveau de l’adresse derrière l’arc. Diana Taurasi fait partie des meilleures shooteuses de la planète, il n’y a aucun doute là-dessus. Du coup, pour la remplacer, Ekaterinbourg a fait appel à Maya Moore qui découvrira sa première expérience en Europe. Bien évidemment, c’est une très forte joueuse mais elle devra sans doute avoir un temps d’adaption au basket européen qui est assez différent du basket pratiqué en WNBA. Mais Maya Moore n’arrivera à Ekaterinbourg que dans quelques semaines, elle ne participera donc pas à ce choc du groupe B. Puis il faut aussi savoir que Kristi Toliver n’a démarré sa saison que le 20 décembre dernier face à Avenida avec un petite performance à 4 d’évaluation en 24 minutes.

Yakin Dogu Universitesi réalise une excellente saison, que ce soit en Turquie ou sur la scène européenne. La semaine passée, le club turc a remporté son premier trophée de la saison face à Fenerbahçe et assez tranquillement j’ai envie de dire. De toute façon, ce n’est pas une surprise de voir Yakin Dogu à ce niveau-là quand on sait la saison passée que les filles avaient réalisé et que le roster de cette saison est encore plus fort. Entre Jantel Lavender, Courtney Vandersloot, Kayla McBride, Ann Wauters (qui sera absente aujourd’hui), Sandrine Gruda, Olcay Cakir, Bahar Caglar, Elin Eldebrink, Quanitra Hollingsworth ou encore Cansu Köksal… Yakin Dogu n’a perdu qu’un seul match en Euroligue pour le moment, c’était en Turquie face à… Ekaterinbourg. Et il faut savoir que ce jour-là, Sandrine Gruda n’était pas encore arrivée tandis que Diana Taurasi était présente du côté des russes. Et quand on sait que la française est une des meilleures intérieures du monde et qu’elle aura plus de temps de jeu dû à l’absence d’Ann Wauters…

Sur le papier, les deux équipes sont vraiment très proches. Forcément, Ekaterinbourg part favori de ce match puisqu’il évoluera devant ses fans mais les turques auront leur mot à dire selon moi. On risque d’assister à une grosse bataille à l’intérieur entre Brittney Griner, Emma Meesseman et LaToya Sanders / Jantel Lavender, Sandrine Gruda et Quanitra Hollingsworth. La taille d’Ann Wauters aurait certainement apporté en sortie de banc mais le retour de Quanitra Hollingsworth va faire du bien à Yakin Dogu. Elle et Sandrine Gruda auront pour mission de stopper Brittney Griner qui avait écrasé la raquette turque lors du match aller. Je m’attends à une belle rencontre serrée entre deux des meilleures équipes de l’Euroligue féminin, difficile d’imaginer qu’une équipe l’emporte par plus de 10 points.
_________________

Europe

Lattes-Montpellier (F) – Fenerbahçe (F)
(03 décembre à 20h00)

Lattes-Montpellier reçoit Fenerbahçe pour le compte de l’Euroligue féminin.

Lattes-Montpellier est sans doute la plus mauvaise équipe de ce groupe B d’Euroligue. Il faut dire que le club n’est pas épargné par les blessures. Aujourd’hui, Rachid Méziane devra faire sans Anaël Lardy (3,3 points) et Fatimatou Sacko (7,5 points) en plus d’Omella Bankole (8,0 points) déjà absente depuis quelques semaines et de Maimouna Diarra (4,0 points) qui a terminé sa pige fin décembre. Le club a signé l’américaine Camille Little mais elle n’est pas qualifiée pour la rencontre de ce soir. Mis à part deux voire trois joueuses, le reste n’a pas le niveau pour évoluer en Euroligue, il ne faut pas se mentir.

Fenerbahçe se classe actuellement en tête de son championnat turc et à la troisième place de ce groupe B d’Euroligue. Logiquement, les stambouliotes devraient se qualifier pour les playoffs. Mais le top pour elles serait de terminer dans les deux premières places afin d’éviter de tomber sur un gros du groupe A lors du prochain tour. Une victoire ce soir sur le parquet de Lattes-Montpellier est donc impérative pour Fenerbahçe. Puis sur le papier, l’équipe turque n’a clairement rien à avoir avec son adversaire du jour. Quand on sait qu’elle possède des joueuses comme Ana Dabovic, Kelsey Plum (qui me déçoit pas mal), Kia Vaughn, Tilbe Senyurek, Aerial Powers, Anastasiya Veremeenko, Birsel Vardarli ou encore Ayse Cora…

Fenerbahçe devrait l’emporter ce soir. Je m’attends à une belle domination de leur part, notamment au niveau des rebonds. La fin de pige de Maimouna Diarra et l’absence de Fatimatou Sacko risquent de se faire sentir sur ce secteur-là, surtout quand on sait que Fenerbahçe possède Kia Vaughn, Tilbe Senyurek ou encore Anastasiya Veremeenko à l’intérieur.

-> Yakin Dogu Universitesi (F) +11,5 + Fenerbahçe (F) -2,5 @1,73

-> Real Madrid +6,5 + Fenerbahçe (F) @1,56

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :