Chicago Bulls – Portland Trail Blazers / Torino – Bayern Munich / Ekaterinbourg (F) – Yakin Dogu Universitesi (F)

NBA

Chicago Bulls – Portland Trail Blazers
(03 janvier à 02h00)

Les Bulls de Chicago reçoivent les Blazers de Portland pour le compte de la NBA.

Les Bulls de Chicago reviennent clairement en force depuis un bon mois. Depuis le 9 décembre, leur bilan est de 10-3. Forcément, avoir retrouvé des joueurs comme Nikola Mirotic ou encore Bobby Portis ne pouvait que faire du bien à cette franchise de Chicago. Puis honnêtement, pour avoir vu leur match face aux Pacers du 30 janvier dernier, j’avais pris du plaisir en les regardant jouer. Au classement de la conférence Est, les Bulls ne sont qu’à six victoires d’une place qualificative pour les playoffs. Honnêtement, ce ne serait pas impossible de les voir terminer aux alentours de la huitième place… Ce soir, Fred Hoidberg pourra compter sur la présence de Kris Dunn qui était incertain.

Les Blazers de Portland devront une nouvelle fois faire sans son meilleur joueur qu’est Damian Lillard. Sans lui, le bilan de Portland est de 2-2. Une victoire sur le parquet des Lakers qui jouaient sans Brook Lopez et une autre arrachée au Moda Center face aux 76ers grâce à un quatrième quart-temps de malade mental. Par contre, les Blazers s’étaient inclinés sur le parquet des Hawks il y a deux jours… Sans Damian Lillard, il ne faut pas se mentir, Portland est une équipe d’un autre niveau. Certes, il reste tout de même des joueurs comme Shabazz Napier, C.J. McCollum, Al-Farouq Aminu, Evan Turner ou encore Jusuf Nurkic mais bon, rien de bien fou.

Les Bulls sont sur une excellente dynamique au United Center avec notamment sept victoires consécutives. Du mal à voir les Blazers sans Damian Lillard venir faire un résultat ici. Certes, ce sera peut-être un match serré mais le statut du favori est pour Chicago.
_________________

Europe

Torino – Bayern Munich
(02 décembre à 19h00)

Torino reçoit le Bayern Munich pour le compte de l’Eurocoupe.

Torino fait sans doute parti des équipes les plus faibles de ce Top 16 de l’Eurocoupe. Dans ce groupe F si relevé (Bayern Munich, Zenit & Lietuvos Rytas), j’ai vraiment du mal à les voir terminer dans les deux premiers. La qualification pour ce Top 16 avait déjà été accrochée de justesse avec notamment une victoire sur le parquet de Darussafaka qui jouait sans Scottie Wilbekin et sans réelle motivation. Sur le papier, je ne suis pas fan de cette équipe du Torino, je ne vais pas vous mentir. Diante Garrett, Trevor Mbakwe, Lamar Patterson, Deron Washington ou encore Sasha Vujavic sont de bons joueurs, mais que dire du reste ? David Okeke, Giuseppe Poeta, Antonio Ianuzzi ou encore Andre Jones ne restent que des joueurs très moyens et utiles dans le championnat italien. Puis il faut savoir que Trevor Mbakwe n’avait pas joué ce week-end sur le parquet de Trento à cause d’une blessure. Et selon les informations que j’ai pu avoir, sa participation à la rencontre de ce soir reste incertaine, ce qui signifique donc qu’il pourrait jouer comme ne pas jouer. Déjà qu’avec lui, la mission s’annonce compliquée…

Le Bayern Munich est un vrai favori à la course au titre de l’Eurocoupe. Selon moi, c’est l’équipe la plus complète de ce Top 16. Et encore, il faut savoir que les allemands font sans Vladimir Lucic et Stefan Jovic depuis quelques semaines. Mais malgré ça, le Bayern d’Aleksandar Djordjevic (qui fait parti des meilleurs coachs européens) reste très puissant. Entre Devin Booker, Nihad Djedovic, Braydon Hobbs, Milan Macvan, Reggie Redding, Danilo Barthel, Jared Cunningham, Maik Zirbes ou encore Anton Gavel… Les allemands avaient logiquement fini en tête de leur poule lors du tour précédent avec une seule défaite au compteur qui avait eu lieu sur le parquet de Reggiana qui jouait sa qualification ce soir-là, puis Milan Macvan manquait à l’appel du côté du Bayern qui préparait un match très important sur le parquet d’Ulm trois jours après.

Le Bayern est une équipe bien plus forte sur le papier et sur le terrain. Je m’attends à ce que les hommes d’Aleksandar Djordjevic entament ce Top 16 de la meilleure des façons face à sans doute la plus mauvaise formation de ce groupe F.
_________________

Europe

Ekaterinbourg (F) – Yakin Dogu Universitesi (F)
(03 décembre à 15h00)

Ekaterinbourg reçoit Yakin Dogu Universitesi pour le compte de l’Euroligue féminin.

Ekaterinbourg, tout comme son adversaire du jour, fait parti des meilleures équipes de la compétition. Comme chaque année, les russes possèdent un roster très solide et très complet. Mais par rapport aux saisons précédentes, il manque Diana Taurasi qui a dû quitté l’équipe il y a quelques semaines à cause d’une blessure qu’elle n’arrive pas à guérir. Et son absence se fait pas mal ressentir au niveau du scoring et au niveau de l’adresse derrière l’arc. Diana Taurasi fait partie des meilleures shooteuses de la planète, il n’y a aucun doute là-dessus. Du coup, pour la remplacer, Ekaterinbourg a fait appel à Maya Moore qui découvrira sa première expérience en Europe. Bien évidemment, c’est une très forte joueuse mais elle devra sans doute avoir un temps d’adaption au basket européen qui est assez différent du basket pratiqué en WNBA. Mais Maya Moore n’arrivera à Ekaterinbourg que dans quelques semaines, elle ne participera donc pas à ce choc du groupe B.

Yakin Dogu Universitesi réalise une excellente saison, que ce soit en Turquie ou sur la scène européenne. La semaine passée, le club turc a remporté son premier trophée de la saison face à Fenerbahçe et assez tranquillement j’ai envie de dire. De toute façon, ce n’est pas une surprise de voir Yakin Dogu à ce niveau-là quand on sait la saison passée que les filles avaient réalisé et que le roster de cette saison est encore plus fort. Entre Jantel Lavender, Courtney Vandersloot, Kayla McBride, Ann Wauters, Sandrine Gruda, Olcay Cakir, Bahar Caglar, Elin Eldebrink, Quanitra Hollingsworth ou encore Cansu Köksal… Yakin Dogu n’a perdu qu’un seul match en Euroligue pour le moment, c’était en Turquie face à… Ekaterinbourg. Et il faut savoir que ce jour-là, Sandrine Gruda n’était pas encore arrivée tandis que Diana Taurasi était présente du côté des russes. Revanche à suivre ?

Sur le papier, les deux équipes sont vraiment très proches. Forcément, Ekaterinbourg part favori de ce match puisqu’il évoluera devant ses fans mais les turques (enfin au complet) auront leur mot à dire. Je m’attends à une belle rencontre serrée entre deux des meilleures équipes de l’Euroligue féminin.

-> Chicago Bulls +7,5 + Bayern Munich -2,5 @1,77
-> Bayern Munich -1,5 + Yakin Dogu Universitesi (F) +15,5 @1,64

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :