Aris – Nymburk / Panathinaikos – Maccabi Tel-Aviv

Europe

Aris – Nymburk
(18 décembre à 18h30)

Aris reçoit Nymburk pour le compte de la Ligue des Champions.

Aris vit certainement une de ses pires saisons depuis de très longues années. Entre sa 12ème place (sur 14) en championnat et ses problèmes financiers qui ont fait que Kwame Vaughn a dû partir il y a quelques semaines. De plus, Demetris Morant et Brent Petway ont aussi fait leur valises. Le premier n’apportait pas satisfaction tandis que le second avait failli en venir au moins avec ses propres supporters lors de la claque prise sur le parquet du Promitheas. En plus de tous ces problèmes, Aris ne pourra certainement pas compter sur Keith Benson pour la réception de Nymburk. L’intérieur américain est très rapidement sorti sur blessure lors du déplacement à Kymis et il ne devrait pas rejouer avant ce week-end. Un gros coup dur pour Aris étant donné que Keith Benson fait parti des meilleurs joueurs de cette équipe. Sinon, du côté des joueurs présents, il faut noter que l’arrivée de Eleftherios Bochoridis a fait du bien à Aris. J’avais déjà vu ce joueur jouer sous le maillot du Panathinaikos et je savais que ce gars-là avait du talent. Puis Panagiotis Vasilopoulos, Ioannis Athineou, Gary Bell, Kyle Weaver ou encore Michalis Tsairelis restent de bons joueurs.

Nymburk monte clairement en puissance depuis quelques semaines. Depuis leur défaite de 17 points sur le parquet d’Avellino, les tchèques ont battu Oostende (+14), le Zielona Gora (+6) et Nanterre (+6) chez eux. Vraiment de belles performances, notamment la dernière quand on sait à quel point il est compliqué d’aller gagner là-bas. Puis honnêtement, j’aime bien le roster de Nymburk composé de joueurs comme Eugene Lawrence, Dardan Berisha, Kendrich Ray, Petr Benda, Pavel Pumprla, Vojtech Hruban, Martin Kriz ou encore Jaromir Bohacik. Certains d’entre eux étaient déjà ici la saison passée et sont même internationaux dans leur pays. Et selon moi, Nymburk a clairement moyen de terminer dans les quatre premiers de cette poule D.

Nymburk me parait un peu plus fort sur le papier. Il est certes toujours compliqué d’aller gagner sur le parquet d’Aris mais cette saison, l’équipe est vraiment faible et n’a rien à voir avec celle des saisons passées. Les tchèques ont un vrai coup à jouer demain soir…
_________________

Europe

Panathinaikos – Maccabi Tel-Aviv
(18 décembre à 20h15)

Le Panathinaikos reçoit le Maccabi Tel-Aviv pour le compte de l’Euroligue.

Le Panathinaikos réalise un excellent début de saison et est toujours invaincu à l’OAKA. De toute façon, ce n’est pas une surprise, il sera très compliqué d’aller gagner là-bas cette saison. Mais une très mauvaise nouvelle est tombée ce week-end pour les grecs. Xavi Pascual ne pourra pas compter sur Nick Calathes cette semaine qui avait été touché à la main face aux milanais. Et son absence est un très gros coup dur pour le Panathinaikos, il est le joueur le plus important et certainement le plus complet de la formation grecque. Cette saison, il est en train de réaliser une saison digne d’un MVP (17,3 d’évaluation) et son absence se fera ressentir face aux israéliens. Lukas Lekavicius aura donc un temps de jeu beaucoup plus élevé et n’aura clairement pas le même rendement que l’international grec, vous pouvez en être sûr.

Le Maccabi Tel-Aviv sort d’une claque prise de 15 points sur le parquet du CSKA Moscou mais je m’attends à une réaction de leur part demain soir. Déjà parce qu’il est compliqué d’imaginer les joueurs de Neven Spahija en reprendre une belle puis parce que l’absence de Nick Calathes devrait permettre à Norris Cole et à Pierre Jackson de faire un bon match. Puis quand on sait que l’effectif israélien est aussi composé de joueurs comme Alex Tyus, Artsiom Parakhouski, Jonah Bolden, DeShaun Thomas, DeAndre Kane ou encore Michael Roll… Le Maccabi Tel-Aviv aura un vrai coup à tenter à l’OAKA car il faut savoir qu’historiquement, la barre des 15 points d’écart n’a été dépassé que trois fois dont en avril dernier, période où les israéliens n’avaient clairement plus rien à jouer.

Le Panathinaikos aura un match plus compliqué que prévu sans Nick Calathes. Lukas Lekavicius et Marcus Denmon sont deux joueurs totalement différents. C’est pour ça que j’ai du mal à voir le Maccabi Tel-Aviv reprendre 15 points demain soir, surtout dans une salle où les israéliens ont toujours réussi à embêter cette équipe du Panathinaikos. Je me souviens notamment du match de la saison passée où les grecs s’étaient imposés après prolongation…

-> Nymburk +10,5 + Maccabi Tel-Aviv +13,5 @1,64

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :