Trabzonspor – Buyukcekmece / PAOK – AEK Athènes

Turquie

Trabzonspor – Buyukcekmece
(16 décembre à 13h15)

Trabzonspor reçoit Buyukcekmece pour le compte du championnat de Turquie.

Trabzonspor ne va pas bien et connait de gros soucis financiers, ce qui devrait permettre à certains joueurs étrangers de quitter le club en plus de Deniz Kilicli. Le président essaye de dépanner en mettant de l’argent de sa propre poche mais cela ne suffit pas pour Trabzonspor. Certains joueurs ne s’entraînent pas (Obekpa) ou s’entraînent sans réelle motivation, d’autres sont à la recherche d’un autre contrat (Heslip à l’AEK Athènes)… Bref, Trabzonspor vit une période très compliquée.

Buyukcekmece reste un club moyen du championnat turc mais s’il veut espérer accrocher la huitième place, ça passera par ce genre de match à l’extérieur. Deniz Kilicli, tout juste arrivé de Trabzonspor, n’a pas été qualifié pour ce déplacement chez son ancienne équipe. Mais Buyukcekmece sera au complet avec notamment Bracey Wright, Erving Walker, Vlad Moldoveanu etc…

Buyukcekmece a un vrai coup à jouer aujourd’hui, et une victoire de leur part ne serait pas une chose surprenante. En plus de ça, Trabzonspor devra faire sans le soutien de ses fans cette après-midi à cause des incidents survenus face à Fenerbahçe il y a deux semaines.

_________________

Grèce

PAOK – AEK Athènes
(16 décembre à 15h30)

Le PAOK reçoit l’AEK Athènes pour le compte du championnat de Grèce.

Le PAOK va un peu mieux qu’en début de saison. Kevin Dillard a fait ses valises, Phil Goss est arrivé pour le remplacer. L’ancien meneur de Brindisi est un joueur beaucoup plus collectif et expérimenté que l’ancien joueur de Karsiyaka. Un bon plus pour cette équipe du PAOK donc. Mais malgré ça, l’effectif reste tout de même assez limité pour pouvoir rivaliser avec les grosses écuries du championnat grec et de la Ligue des Champions. On l’a vu cette semaine face à Ludwigsburg (-20) où les grecs avaient été catastrophiques et complètement dépassés en seconde mi-temps. De plus, il faut savoir qu’Ousman Krubally n’est pas à 100% de ses moyens, pas un hasard s’il était passé à côté de son match face aux allemands.

L’AEK Athènes reste sur jolies deux victoires depuis le limogeage de Sotirios Manolopoulos. La première face à l’Olympiakos (dans un match très bizarre) et la seconde sur le parquet d’Estudiantes. Comme l’impression que le « retour » de Dragan Sakota à la tête de l’équipe grecque a fait un bien fou aux joueurs… Il ne faut pas oublier que ce coach-là avait permis à l’AEK Athènes d’être champion de Grèce en 2004. C’est un homme très respecté au sein du club. Le technicien grec pourra une nouvelle fois compter sur la totalité de son équipe, et il en aura bien besoin pour ce déplacement très compliqué sur le parquet du PAOK.

Je donne un léger avantage à l’AEK Athènes sur le papier. Il est toujours compliqué d’aller gagner sur le parquet du PAOK mais pour avoir vu certains de leurs derniers matchs, ça reste assez poussif malgré l’arrivée de Phil Goss.

-> Buyukcekmece @1,70
-> Buyukcekmece +6,5 + AEK Athènes +6,5 @1,65

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :