Sepsi SIC (F) – Olympiakos (F) / Fenerbahçe – Zalgiris Kaunas

Europe

Sepsi SIC (F) – Olympiakos (F)
(14 décembre à 01h00)

Le Sepsi SIC reçoit l’Olympiakos pour le compte de l’Eurocoupe féminin.

Le Sepsi SIC est une des bonnes surprises de cette édition 2017-2018 de l’Eurocoupe. Ce petit club roumain n’existe que depuis 2012 et participe pour la deuxième fois à une coupe d’Europe. Lors de l’édition 2013-2014, le Sepsi SIC avait remporté deux de ses trois matchs de poule à la maison mais cela n’avait pas suffit pour terminer dans les deux premiers. Et cette saison, ils ont réussi à terminer à la deuxième place de leur groupe malgré un bilan de 2-4 derrière Hatay et devant le Piestanska Cajky et Torun. Pas grand monde avait mis une pièce sur une qualification de leur part. D’ailleurs, en parlant de leurs adversaires, il faut savoir que seul Hatay était venu gagner en Roumanie par un écart de 17 points. Mais ce jour-là, il manquait deux des meilleures joueuses que sont la meneuse Annemarie Parau (7,3 d’évaluation) et Adrienne Webb (14,5 d’évaluation) qui n’est arrivée qu’il n’y a que quelques semaines. Et quand on sait que l’équipe d’Hatay fait partie des meilleures de l’Eurocoupe… En regardant de plus près l’effectif, on peut se dire que les résultats obtenus jusqu’à aujourd’hui ne sont pas si surprenants que ça. Entre les deux joueuses citées plus haut, Tyaunna Marshall qui est là depuis de nombreuses années, Marina Kress qui avait remporté l’Eurocoupe 2008-2009 avec Galatasaray, l’internationale suédoise Nathalie Fontaine, Ruzica Dzankic, Danielle Hamilton-Carter ou encore l’internationale roumaine Ancuta Stoenescu.

L’Olympiakos s’est qualifiée en terminant à la deuxième place derrière le TTT Riga. Mais bon, quand on sait ce que valaient Gorzow et Besiktas derrière, rien de bien surprenant. Leur roster n’a que très peu changé par rapport à la saison passée si ce n’est l’arrivée des deux américaines Yvonne Anderson et Victoria Macauley, celle de la croate très décevante Mirna Mazic ou encore celle de Katerina Sotiriou et d’Anna Spyridopoulou. Des joueuses comme Styliani Kaltsidou, Olga Chatzinikolaou ou encore Evanthia Maltsi sont restés du côté de l’Olympiakos. J’ai un peu de mal avec le banc des grecques, tout comme celui des roumains. Puis il faut savoir une chose, c’est que le club vient tout juste de changer de coach. C’est Kostas Missas, l’ancien sélectionneur de la Grèce masculine qui a repris le flambeau et qui disputera son premier match sous ses nouvelles couleurs. Il va falloir que les joueuses apprenent donc de nouveaux systèmes, pas évident de changer de coach en pleine saison quand les résultats sont bons. Aller gagner en Roumanie sera une mission compliquée pour les grecques selon moi. Certes, je les trouve un peu meilleures sur le papier mais je m’attends à une rencontre un peu plus serrée que ce que pensent les books.

Je pars donc sur un handicap en faveur des roumaines. Pour avoir vu quelques vidéos et des articles sur leurs fans, je peux vous dire qu’elles ne lâcheront rien ce soir.

_________________

Euroligue

Fenerbahçe – Zalgiris Kaunas
(14 décembre à 18h45)

Fenerbahçe reçoit le Zalgiris Kaunas pour le compte de l’Euroligue.

Fenerbahçe pratique sans doute le meilleur basket parmi toutes les équipes présentes en Euroligue. Après les départs de joueurs cadres comme Bogdan Bogdanovic et Ekpe Udoh, je ne m’attendais vraiment pas à ce qu’ils soient aussi forts cette saison. Fenerbahçe possède la meilleure défense de la compétition puisque les turcs n’encaissent que 70,2 points par match. Et quand on sait que les hommes de Zeljko Obradovic ont déjà affronté des écuries comme l’Olympiakos, le CSKA Moscou, le Panathinaikos ou encore le Khimki Moscou… En plus de ça, le technicien serbe pourra compter sur le retour de Nikola Kalinic ce soir, joueur cadre de la saison passée qui n’a pas arrêté de progresser depuis son arrivée à Fenerbahçe. Certes, il ne mettra certainement pas 15 points pour sa première de la saison mais il apportera son expérience et sa grosse présence défensive.

Le Zalgiris Kaunas effectue un début de saison assez surprenant avec une jolie septième place. Bon, il faut dire que les hommes de Sarunas Jasikevicius ont eu un calendrier un peu plus facile que d’autres jusqu’à aujourd’hui. Entre une victoire à Malaga (sans Nedovic), une à Milan, une à Barcelone (qui était en pleine crise à ce moment-là), une face au Crvena Zvezda (qui était catastrophique en début de saison) et une autre face à l’Anadolu Efes… Certes, les lituaniens sortent d’une grosse performance face au Panathinaikos mais j’ai envie de dire que ce sont plus les grecs qui l’ont perdu celui-là. Déjà que ce déplacement à Fenerbahçe s’annonce très compliqué pour les lituaniens mais en plus de ça, Sarunas Jasikevicius ne pourra pas compter sur Edgaras Ulanovas (12,8 d’évaluation) qui est resté à Kaunas pour une petite blessure.

Je m’attends à une nouvelle victoire de Fenerbahçe ce soir devant ses fans. Les turcs ont déjà lâché un match dans leur salle, c’était face à l’Olympiakos. Ils ne referont pas deux fois la même erreur. Puis l’absence d’un joueur comme Edgaras Ulanovas risque de se faire ressentir du côté du Zalgiris, il fait clairement parti des cadres de l’équipe lituanienne.

-> Sepsi SIC (F) +15,5 + Fenerbahçe -2,5 @1,61

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :