Aris – Panathinaikos / Fenerbahçe – Yesilgiresun

Grèce

Aris – Panathinaikos
(10 décembre à 16h00)

Aris reçoit le Panathinaikos pour le compte du championnat de Grèce.

Aris vit sans doute l’une des ses pires saisons. Problèmes financiers, erreurs concernant le recrutement, mauvais résultats… Enfin tout va mal pour le club de Salonique. Le club essaye de se séparer de quelques américains pour essayer d’économiser un maximum d’argent. Kwame Vaughn et Demetris Morant en ont fait les frais très récemment. Le premier faisait parti des meilleurs scoreurs de l’équipe tandis que le second n’apportait que très peu pour être honnête. Concernant le reste de l’effectif, il est vraiment faible. Le club n’a pas pu retenir ses cadres de la saison passée et a dû repartir de zéro. Mis à part Keith Benson, Panagiotis Vasilopoulos, Kyle Weaver ou encore Ioannis Athineou… Aris a clairement un effectif pour terminer aux alentours de la 6ème voire 7ème place, il ne faut pas se mentir. Les deux gros (Olympiakos et Panathinaikos), l’AEK Athènes, le PAOK, Lavrio ou encore Promitheas, ça reste au-dessus à l’heure actuelle. Puis l’ambiance entre supporters et joueurs n’est pas bonne du tout à cause des mauvais résultats. Lors du déplacement sur le parquet de Promitheas la semaine passée, Brent Petway avait failli en venir aux mains avec les supporters… Honnêtement, Aris va vivre une saison très compliquée et je ne les considère plus parti les 4 gros du championnat grec. Pas pour rien que l’Olympiakos était venu l’emporter de 25 points ici le 29 octobre dernier.

Le Panathinaikos restait sur huit victoires de suite toutes compétitions confondues avant sa défaite à Kaunas jeudi soir. Et ce n’est pas plus mal que les joueurs de Xavi Pascual aient perdu vu qu’ils la jouaient un peu trop tranquille depuis leur victoire sur le parquet de l’Olympiakos. On devrait donc s’attendre à une petite réaction du Panathinaikos cette après-midi dans une salle qui sera bouillante. Le technicien espagnol pourra compter sur tout son effectif, ce qui est une bonne nouvelle. Puis si le Panathinaikos joue un basket sérieux, ils devraient l’emporter par une bonne dizaine de points.

Aris connait une saison galère et ils n’ont clairement pas les moyens pour créer l’exploit cette après-midi. Le Panathinaikos se doit de réagir après sa défaite de jeudi soir, surtout au vu de leur deuxième mi-temps qui fut catastrophique.
_________________

Turquie

Fenerbahçe – Yesilgiresun
(10 décembre à 17h30)

Fenerbahçe reçoit Yesilgiresun pour le compte du championnat de Turquie.

Plus besoin de présenter cette équipe de Fenerbahçe que je trouve très impressionnante cette saison malgré les départs d’Ekpe Udoh et de Bogdan Bogdanovic et la blessure de Nikola Kalinic. Franchement, c’est un vrai plaisir de voir cette équipe jouer puis défensivement, elle ne possède pas la meilleure d’Europe pour rien. Des joueurs comme Brad Wanamacker et Nicolo Melli ont parfaitement su s’intégrer dans le collectif stambouliote, James Nunnally est en train de réaliser la meilleure saison de sa carrière, Luigi Datome, Jan Vesely et Konstantinos Sloukas continuent de jouer un basket de très haut niveau et j’en passe. En championnat, Zeljko Obradovic peut se permettre d’effectuer beaucoup de rotations en faisant jouer des gars comme Marko Guduric, Melih Mahmutoglu, Ahmet Duverioglu, Egehan Arna ou encore Sinan Guler, ce qui n’empêche pas à Fenerbahçe de remporter ses matchs depuis le début de la saison par une moyenne de 22,8 points !

Comme vous pouvez le voir au classement, Yesilgiresun luttera pour ne pas descendre en deuxième division. C’est un club très récent puisqu’il n’a été crée qu’en 2006, suffit de voir leur salle qui est sans doute la plus petite de la ligue. Forcément, le budget n’a rien à voir avec les plus gros de la ligue, l’effectif reste donc très moyen. Kenny Boynton évoluait du côté de Nizhny Novgorod la saison passée et à Boulogne/Mer il y a 3-4 ans, Rashad James était au Cedevita Zagreb, Darrell Williams jouait du côté de l’Israël, Djordje Gagic évoluait pour Istanbul BB, Quinton Hosley évoluait déjà sous ce maillot il y a deux ans tandis qu’Ivan Marinkovic ne jouait qu’à Zadar. Puis les joueurs turcs comme Enes Taskiran et Erkan Yilmaz restent des joueurs beaucoup trop moyens pour ce championnat. Rien de bien fou mais cet effectif devrait leur permettre de se maintenir, surtout au vu de la situation d’Usak et de Gaziantep derrière.

Je m’attends à une nouvelle victoire de Fenerbahçe par une bonne dizaine de points d’écart. Honnêtement, je ne comprends pas pourquoi l’handicap des stambouliotes est passé de 17,5 à 11,5… Je vais donc jouer contre les books et partir en faveur des hommes de Zeljko Obradovic.

-> Panathinaikos -4,5 + Fenerbahçe -5,5 @1,60

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :