CSKA Moscou – FC Barcelone / Real Madrid – Crvena Zvezda

Europe

CSKA Moscou – FC Barcelone
(01 décembre à 18h00)

Le CSKA Moscou reçoit le FC Barcelone pour le compte de l’Euroligue.

Le CSKA Moscou sort d’une défaite assez frustrante à la Megasport Arena face à Fenerbahçe et après prolongation. Cette équipe turque n’a jamais réellement réussi aux russes, notamment depuis que Dimitrios Itoudis et Zeljko Obradovic sont à la tête de ces deux équipes. Ce soir, le CSKA aura à coeur de faire oublier cette défaite et de rejoindre l’Olympiakos en tête du classement. De toute façon, il est clair et net que ce club a toujours su réagir après un revers. Le CSKA n’a plus connu deux défaites de suite à Moscou en Euroligue depuis le… 14 janvier 2009. La série en cours reste vraiment impressionnante. Sur le papier, cette équipe reste très forte malgré les départs de joueurs importants comme Aaron Jackson, Milos Teodosic ou encore James Augustine. Les remplaçants se nomme Leo Westermann, Sergio Rodriguez, Will Clyburn et Othello Hunter. Le meneur français manquera toujours à l’appel mais Dimitrios Itoudis pourra compter sur le retour des internationaux russes (Semen Antonov, Vitaliy Fridzon et Mikhail Kulagin) et sur le reste de son groupe composé de Kyles Hines, Nando De Colo, Cory Higgins, Andrey Vorontsevitch ou encore Nikita Kurbanov.

Le FC Barcelone arrive à Moscou après trois victoires de suite obtenues au Palau Blaugrana face à Valence (x2) et face au Maccabi Tel-Aviv. Ce soir sera un match d’un tout autre niveau pour les hommes de Sito Alonso face à un monstre du basket européen. Et quand on sait que le Barça n’a toujours pas remporté un match à l’extérieur en trois déplacements, on peut se dire que la tâche sera vraiment compliquée pour les catalans. De toute façon, il faut être réaliste, le Barça n’a jamais été réputée pour être une équipe performante en dehors de ses bases. Sur le papier, l’équipe reste sympa avec des joueurs comme Thomas Heurtel, Kevin Seraphin, Adrien Moerman, Adam Hamga, Rakim Sanders, Pau Riba, Petteri Koponen ou encore Pierre Oriola mais bon, je ne suis pas sûr que cette équipe-là soit capable de créer l’exploit sur le parquet du CSKA ce soir qui sera certainement un peu plus concernée que d’habitude. Le début des catalans reste tout de même assez moyen malgré ces deux victoires de suite en Euroligue.

Le CSKA reste un ogre européen et fait comme chaque saison parti des favoris à la succession de Fenerbahçe. Puis aller gagner à Moscou a toujours été très compliqué, surtout quand on sait que les hommes de Dimitrios Itoudis viennent d’y perdre et qu’ils n’y ont plus perdu deux matchs de suite en Euroligue depuis bientôt huit ans ! Très honnêtement, il est difficile d’imaginer un exploit du Barça ce soir.

_________________

Europe

Real Madrid – Crvena Zvezda
(01 décembre à 21h00)

Le Real Madrid reçoit le Crvena Zvezda pour le compte de l’Euroligue.

Les madrilènes reviennent bien malgré toutes les blessures qui s’accumulent depuis le début de la saison. Entre Anthony Randolph, Jeffery Taylor, Gustavo Ayon ou encore Ognjen Kuzmic, on peut dire que le Real a été servi de ce côté-là. Mais malgré ça, ce qu’ils avaient produit sur le parquet du Panathinaikos avec autant de joueurs blessés était vraiment très fort. Malheureusement pour eux, il y avait eu défaite au bout après un échec à trois points de Trey Thompkins au buzzer mais le visage montré par les madrilènes était clairement positif. Depuis l’arrivée d’Edy Tavares et le retour de Trey Thompkins, je trouve que les madrilènes vont beaucoup mieux. L’ancien pivot des Hawks s’est très vite de nouveau adapté au jeu européen tandis que l’apport de l’ancien intérieur du Nizhny Novgorod me surprend pas mal car je ne m’attendais pas à un tel apport de sa part. Pablo Laso doit être content de pouvoir compter sur lui. Bien évidemment, il est plus facile de s’adapter dans une équipe où évoluent Luka Doncic, Facundo Campazzo, Felipe Reyes, Rudy Fernandez etc… Du côté des résultats, le bilan du Real n’est que de 5-4, ce n’est pas alarmant mais quand je vois ce que font l’Olympiakos, le Panathinaikos, le CSKA Moscou et Fenerbahçe devant, je me dis que les madrilènes auront intérêt de déclencher la deuxième mais qu’ils auront aussi intérêt à gagner ce genre de match largement à leur portée.

Le Crvena Zvezva est certainement la plus mauvaise équipe de cette saison 2017-2018 de l’Euroligue. Les soucis financiers ont fait que les serbes ont dû laissé partir 99% de l’effectif, joueurs et staff technique y compris. Un coach comme Dejan Radoncic ne se remplace pas en un claquement de doigts, son départ a fait un mal de fou au club. Jamais le Crvena Zvezda ne pourra refaire de tels exploits que la saison passée, il faut être réaliste. Aujourd’hui, l’effectif est très faible et le style de jeu n’a complètement rien à voir avec le style du Crvena Zvezda qui est beaucoup porté sur l’attaque. Cette saison, les serbes encaissent en moyenne 82,0 points par match alors que la saison passée, ils n’en encaissaient que 73,2. Et encore, ils n’ont pas affronté les plus grosses écuries de l’Euroligue comme le Real Madrid, Fenerbahçe et le Panathinaikos. Par contre, le Crvena Zvezda s’est déjà confronté au CSKA Moscou et face à l’Olympiakos. Les deux résultats étaient identiques, que ce soit au niveau de l’écart, au nombre de points marqués et encaissés : 59-85 (-26). Les serbes ne possèdent que très peu de joueurs qui ont eu un passé en Euroligue comme Taylor Rochestie, Pero Antic, James Feldeine ou encore Milko Bjelica. Le banc est très jeune et manque cruellement d’expérience à l’image de joueurs comme Stefan Jankovic, Nikola Jovanovic, Dejan Davidovac ou encore Nikola Radicevic. L’équipe n’est clairement pas construite pour pouvoir faire quelque chose en Euroligue et malheureusement pour eux, je les vois terminer parmi les deux dernières places.

Le Real doit absolument se racheter de sa défaite sur le parquet du Panathinaikos. Les joueurs de Pablo Laso ont déjà perdu quatre matchs européens, ce qui est beaucoup trop pour un club de ce calibre. Si les madrilènes sont sérieux, on pourrait assister à un bel écart ce soir. Le Crvena Zvezda n’a pas les armes pour créer l’exploit à Madrid. Puis quand on sait qu’ils n’y ont jamais gagné et qu’ils restent sur quatre revers à l’extérieur sur la scène européenne…

-> CSKA Moscou -1,5 + Real Madrid -5,5 @1,66

-> CSKA Moscou -2,5 + Real Madrid -4,5 @1,71

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :