Yakin Dogu Universitesi (F) – Fenerbahçe (F) / Wasserburg (F) – Fribourg (F)

Europe

Yakin Dogu Universitesi (F) – Fenerbahçe (F)
(29 novembre à 16h30)

Yakin Dogu Universitesi reçoit Fenerbahçe pour le compte de l’Euroligue féminin.

Yakin Dogu est un club tout récent dans le haut niveau du basket européen. C’est la première fois qu’il participe à l’Euroligue et au vu des moyens investis, il est logique de les voir ici aujourd’hui. Le début de saison de Yakin Dogu est plutôt bon puisqu’il n’a perdu qu’un seul de ses cinq premiers matchs, c’était lors de la réception d’Ekaterinburg le 25 octobre dernier. Sinon, les filles de Zafer Kalaycioglu n’ont pas eu un calendrier si compliqué mis à part aussi une victoire en déplacement sur le parquet d’Avenida. Fenerbahçe sera le deuxième voire troisième vrai test de cette saison européenne. Du côté de l’effectif, on peut dire qu’il est plutôt solide avec des filles comme Kayla McBride, Quanitra Hollingsworth, Courtney Vandersloot, Jantel Lavender, Ann Wauters, Elin Eldebrink, Bahar Caglar ou encore Olcay Cakir. Le club vient de libérer Kim Mestdagh qui s’est engagé en faveur des espagnoles d’Avenida tandis que Quanitra Hollingsworth ne s’est toujours pas remise de sa blessure avec la sélection turque. Le roster des turques se réduit donc un peu avec la blessure de l’américaine et le départ de la belge. Les intérieures que sont Jantel Lavender et Ann Wauters auront donc un peu plus de temps de jeu et de responsabilitées.

Fenerbahçe réalise un excellent début de saison, que ce soit en championnat ou sur la scène européenne puisqu’il n’a perdu qu’un seul de ses matchs toutes compétitions confondues. La seule défaite avait eu lieu sur le parquet de Schio le 19 octobre dernier, un match où les stambouliotes étaient complètement passées à travers. Sinon, mis à part ce revers, Fenerbahçe a récemment été battre Ekaterinburg chez lui, Avenida à la maison en toute tranquilité ou encore Yakin Dogu chez lui en championnat. On peut dire que c’est plutôt pas mal ! Côté terrain, les turques possèdent un bel effectif avec notamment des joueurs comme Kelsey Plum, Ana Dabovic, Aysa Cora, Anastasiya Veremeenko, Kia Vaughn, Tilbe Senyurek, Birsel Vardarli, Aerial Powers ou encore Pelin Bilgic. La vraie force de cette équipe est sa défense, c’est ce qui lui a permis de remporter ses matchs jusqu’à aujourd’hui. Par contre, Kelsey Plum qui évoluait du côté des Stars en WNBA a encore un peu de mal en ce début de saison. Et pourtant, lors de la victoire de Fenerbahçe sur le parquet de Yakin Dogu en championnat, elle avait été exceptionnelle avec 19 points, 5 rebonds et 4 passes décisives pour 23 d’évaluation, alors qu’elle ne tourne même pas à 1 petit d’évaluation en Euroligue… Va t-elle nous ressortir une telle performance cette après-midi ? Concernant Aerial Powers, c’est une très forte poste 3 qui était arrivée blessée à Fenerbahçe. Elle a officiellement fait son retour à la compétition la semaine passée, ce qui lui permettra de retrouver son niveau petit à petit. Quand elle sera à 100% de ses capacités, Fenerbahçe sera vraiment une très forte équipe.

Pour ce derby d’Istanbul, je m’attends à un vrai match serré entre deux très belles équipes. Yakin Dogu n’a jamais gagné face à Fenerbahçe par plus de huit points, ce qui est loin d’être un hasard. Les filles de Zafer Kalaycioglu auront à coeur de prendre leur revanche par rapport à sa défaite en championnat du 18 novembre dernier, mais cela sera t-il suffisant ? Pour avoir regardé les finales du championnat turc lors de la saison passée entre ces deux équipes, je peux vous dire que les fans de Fenerbahçe seront présents dans leur « ancienne » salle de la Caferage Sports Hall pour encourager leurs joueuses. Et quand on sait Yakin Dogu ne possède que très peu de fans…

_________________

Europe

Wasserburg (F) – Fribourg (F)
(29 novembre à 19h30)

Wasserburg reçoit Fribourg pour le compte de l’Eurocoupe féminin.

C’est le match le plus important de cette saison pour les allemandes de Wasserburg et les suisses de Fribourg ce soir. Le vainqueur se qualifiera pour le prochain tour, le perdant serait alors éliminé à 99%. La situation d’avant-match est donc très simple pour les deux équipes. Wasserburg aura le gros avantage d’évoluer devant ses fans qui devraient facilement remplir la petite salle de 1 000 places d’après ce que j’ai pu lire. Et quand on sait qu’ils n’y ont perdu qu’une seule fois depuis le 21 janvier 2017… Puis pour ce gros match à enjeu, les allemandes possèdent des joueuses expérimentées comme la très forte Rebecca Tobin qui a déjà connu pas mal de clubs dont Miskolc, la bonne meneuse américaine Haiden Palmer, la française Margaux Galliou-Loko qui a évolué à Lyon, à Nantes et aux Flammes Carolo, l’internationale tchèque Petra Zaplatova ou encore les internationales lituaniennes et finlandaises que sont Santa Okockyte et Annika Holopainen. Je ne vais pas vous mentir que le roster allemand est assez court et ne tourne qu’avec sept joueuses environ. Mais pour le moment, ça ne pose pas de soucis étant donné qu’elles sont actuellement en tête de leur championnat et qu’elles sont à deux doigts de se qualifier pour le prochain tour.

Fribourg a pas mal de mal en ce moment à gagner des matchs. En championnat, les suisses se sont imposées de justesse face à deux adversaires beaucoup plus faibles avant d’être allé perdre ce week-end sur le parquet des Portes du Soleil. Sur la scène européenne, Fribourg sort de deux défaites. La première à domicile face à Venezia (-11) et la deuxième sur le parquet de Brno (-7) alors que les tchèques évoluaient sans deux de leurs meilleures joueuses que sont Gabriela Andelova et Monika Verlikova. Mais cette formation de Fribourg a vraiment du mal à faire des résultats en dehors de ses bases. Les filles ont déjà perdu trois fois en déplacement toutes compétitions confondues et pourraient connaître leur quatrième revers ce soir. Difficile d’imaginer une victoire de leur part après avoir perdu sur le parquet de la plus faible équipe de ce groupe I… Sur le papier, Fribourg possède une équipe vraiment très moyenne. Mis à part Angelina Williams, Noemie Mayombo, Tina Trebec et Marielle Giroud, le reste est très faible. Cette équipe ne possède absolument pas de banc et ne joue quasiment qu’avec cinq joueuses… La blessure d’Alexia Rol en début de saison leur a fait très mal car cette joueuse fait partie des meilleures de l’effectif.

Lors du match aller, Fribourg s’était imposé de trois petits points chez lui après un dernier quart-temps complètement fou puisque les allemandes s’étaient inclinées 14-5 alors qu’elles avaient mené durant tout le match. Difficile d’imaginer un tel scénario et une défaite de Wasserburg à la maison où seule les italiennes de Venezia sont venues s’y imposer depuis fin janvier 2017… Puis l’effectif allemand est meilleure et plus expérimentée, cela devrait se faire ressentir ce soir. Win or go home !

-> Fenerbahçe (F) +10,5 + Wasserburg (F) -2,5 @1,64

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :