France – Bosnie-Herzégovine / Islande – Bulgarie

Europe

France – Bosnie Herzégovine
(27 novembre à 20h45)

La France reçoit la Bosnie Herzégovine pour le compte des éliminatoires de la Coupe du Monde 2019.

Les français se sont rassurés en ayant été gagner à Anvers de 11 points face aux belges après avoir effectué une première mi-temps catastrophique. Mais au retour des vestiaires, les Bleus avaient infligé un vilain 21-45 à cette équipe de Belgique et le visage affiché lors de cette deuxième mi-temps était plutôt prometteur, surtout qu’il n’est jamais simple d’aller gagner dans ce pays-là. Cette victoire a dû faire un bien fou au moral des français qui aborderont donc le match de ce soir avec beaucoup moins de pression que s’ils avaient perdu samedi soir. Puis les joueurs ont aussi prouvé qu’ils étaient capables de faire de grosses séquences défensives quand ils le voulaient. Sur le papier, les Bleus possèdent une équipe sympa avec un backcourt Andrew Albicy/Edwin Jackson, Paul Lacombe à l’aile qui connait les systèmes de Vincent Collet par coeur, une raquette Boris Diaw/Louis Labeyrie sans oublier Moustapha Fall, Alain Koffi, Lahou Konaté (qui apporte son énergie défensive) ou encore Axel Julien en sortie de banc.

La Bosnie Herzégovine l’a emporté pour son premier match à Sarajevo face à une équipe russe qui devait faire avec une absence de dernière minute, Sergey Karasev. Avec l’ailier russe, pas sûr que le résultat aurait été le même. Mais bref, l’équipe de Dusko Vujosevic compte donc une victoire et abordera donc aussi le match de ce soir avec moins de pression. Sur le papier, cette équipe-là reste tout de même très moyenne dans l’ensemble. Elle possède des joueurs de talents comme Andrija Stipanovic, Elmedin Kikanovic, Nemanja Gordic, Dzanan Musa ou encore Milan Milosevic. Mais j’ai envie de dire que c’est tout car le banc est vraiment faible et manque pas mal d’expérience à l’image de joueurs comme Emir Sulejmanovic, Aleksandar Lazic ou encore Amar Gegic. La Bosnie Herzégovine dépend beaucoup de Dzanan Musa et avec un Paul Lacombe sur le dos, son apport pourrait être vite limité. Même chose pour Andrija Stipanovic et Elmedin Kikanovic qui auront de gros duels face à Louis Labeyrie et Moustapha Fall. D’ailleurs, les deux intérieurs bosniaques sont souvent alignés ensemble pour apporter un maximum de taille…

J’ai du mal à voir la Bosnie Herzégovine repartir de Rouen avec une deuxième victoire de suite. Les français ont montré des choses très positives en deuxième mi-temps face aux belges et s’ils décident de continuer sur cette lancée-là, ils l’emporteront. Les hommes de Vincent Collet auront intérêt de limiter l’apport de Dzanan Musa, d’Andrija Stipanovic et d’Elmedin Kikanovic qui seront les trois joueurs adverses les plus dangereux ce soir.

_________________

Europe

Islande – Bulgarie
(27 novembre à 20h45)

L’Islande reçoit la Bulgarie pour le compte des éliminatoires de la Coupe du Monde 2019.

Les islandais sortent d’une taule de 20 points prise en République Tchèque, mais rien d’honteux quand on sait que les tchèques termineront sans doute en tête de ce groupe et qu’ils viennent d’aller gagner en Finlande assez tranquillement. Mais l’Islande est une équipe bien différente lorsqu’elle joue chez elle devant ses fans qui répondent toujours présents et qui sont très bruyants. Suffit de voir lors des qualifications du dernier EuroBasket où les islandais avaient battu les belges quasiment au complet, ce qui n’est pas rien. Aujourd’hui, la sélection islandaise peut compter sur des joueurs comme Martin Hermannsson, Haukur Palsson, Hlynur Baeringsson, Kristofer Acox, Logi Gunnarsson ou encore Jakob Sigurdarson. C’est une équipe composée de gros shooteurs et qui dépend donc beaucoup de son adresse extérieur. Face aux tchèques, ils étaient complètement passés à travers de leur match avec notamment un Palsson à 0/8 aux tirs et un 4/24 à trois points. Et j’ai du mal à croire que les islandais puissent refaire une telle performance ce soir, surtout à domicile. Seuls points négatifs, les absences de Hordur Vilhjalmsson et de Jon Stefansson.

La Bulgarie doit faire sans son meneur de jeu naturalisé qu’est Dee Bost. Le Zalgiris Kaunas n’a pas répondu aux appels téléphoniques de la fédération bulgare, c’est donc un énorme coup dur pour la sélection étant donné qu’il a beaucoup apporté durant le premier tour des qualifications de la Coupe du Monde 2019. Aujourd’hui, la star de cette équipe se nomme Aleksander Vezenkov qui évolue au FC Barcelone. Il est accompagné de joueurs comme Chavdar Kostov, Pavel Marinov, Aleksandar Yanev-Georgiev ou encore Dimitar Dimitrov. La plupart des joueurs de la sélection évoluent au pays, rien de bien fou tout comme l’Islande bien entendu. Personnellement, je pensais qu’ils auraient battu la Finlande à domicile lors de leur premier match mais ils ont été décevants et l’absence de Dee Bost s’était clairement ressentir…

Ce match est déjà très capital pour les deux équipes puisqu’elles sortent tous les deux d’une défaite. Mais l’Islande à la maison ne se laissera pas faire et si l’équipe parvient à trouver de l’adresse extérieure, il sera alors très compliquée pour les bulgares de repartir d’ici avec une victoire. Je m’attends à une rencontre serrée, il n’est jamais évident d’aller gagner en Islande.

-> France -2,5 + Islande +11,5 @1,61

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :