Brésil – Venezuela / San Antonio Spurs – Dallas Mavericks

Amérique

Brésil – Venezuela
(27 novembre à 23h30)

Le Brésil reçoit le Venezuela pour le compte des éliminatoires de la Coupe du Monde 2019.

Les brésiliens entament une nouvelle ère si je peux me permettre avec un nouveau coach et un nouvel effectif. Déjà, les dirigeants ont choisi Aleksandar Petrovic pour succéder à Cesar Guidetti. Coach Petrovic était à la tête de la sélection croate depuis quelques années, et c’est quelqu’un qui sent vraiment le basket. Je trouve que le Brésil a fait un gros coup en le signant. Du côté de l’effectif, il y a eu beaucoup de changements par rapport à cet été et à ces dernières années. Des joueurs comme Vitor Benite qui évolue à Murcie, Alex Garcia et Rafael Hettsheimer qui avaient participé aux derniers Jeux Olympiques, Anderson Varejao qui a joué 627 matchs en NBA, Ricardo Fischer qui évolue à Bilbao ou encore Leonardo Meindl qui était le leader de la sélection cet été font partis de la sélection brésilienne aujourd’hui. Plutôt pas mal ! En tout cas, le Brésil est bien plus fort que le Brésil de l’AmeriCup 2017 qui avait été éliminé dés le premier tour.

Le Venezuela sort d’une victoire compliquée face à la Colombie. On pourrait se dire que c’était une belle performance mais en regardant de plus près, il faut savoir que les colombiens font sans la plupart de leurs cadres et qu’ils alignent une équipe très moyenne pour ces premières journées des éliminatoires. Du côté du Venezuela, même chose, il manque beaucoup de joueurs importants comme le meneur de jeu Gregory Vargas et l’arrière John Cox qui étaient les deux meilleurs marqueurs de l’équipe cet été, David Cubillan, Luis Bethelmy, Dwight Lewis ou encore Miguel Ruiz. Mais les absences les plus importantes sont bien évidemment celle des deux premiers qui font partis des cadres de la sélection vénézuélienne. Bien évidemment, il reste tout de même des joueurs tels que Gregory Echenique, Jose Vargas, Heissler Guillent, Nestor Colmenares, Windi Graterol ou encore Cesar Garcia. L’équipe affichée n’est pas si mal que ça mais selon moi, les absences de Gregory Vargas, David Cubillan et de John Cox sont beaucoup trop importantes…

Je m’attends à une victoire du Brésil devant ses fans et dans la magnifique salle de la Carioca Arena de Rio de Janeiro qui avait accueilli les Jeux Olympiques 2016. La sélection brésilienne a été construite pour gagner ce genre de match compliqué et très important.

_________________

Etats-Unis

San Antonio Spurs – Dallas Mavericks
(28 novembre à 02h30)

Les Spurs de San Antonio reçoivent les Mavericks de Dallas pour le compte de la NBA.

San Antonio va mieux depuis maintenant trois semaines puisque les hommes de Gregg Popovich n’ont perdu que trois matchs (dont deux fois à l’extérieur) depuis le 4 novembre. Grâce à cette belle série en cours, les Spurs se retrouvent donc à la troisième place de la Conférence Ouest avec un bilan de 12-7 (8-2 à domicile). Kawhi Leonard sera toujours absent pour les texans tandis que Tony Parker démarrera sa saison 2017-2018 ce soir. Certes, il ne mettra certainement pas 35 points mais la présence d’un joueur si talentueux et expérimenté à la mène est toujours importante. Puis revenir à la compétition à côté de joueurs tels que Pau Gasol, LaMarcus Aldridge, Patrick Mills, Manu Ginobili, Danny Green, Rudy Gay et j’en passe facilitera forcément sa réintégration au sein de l’équipe.

Les Mavericks vont un peu mieux depuis quelques matchs, ils restent sur trois victoires en quatre matchs. Mais bon, il est compliqué d’imaginer un succès des Mavericks à l’AT&T Center ce soir, surtout quand on sait qu’ils n’y ont gagné que 6 fois en 27 déplacements depuis 2009 et que les Mavericks sont actuellement à la dernière place de la Conférence Ouest. Du côté de l’effectif, Wesley Matthews et Nerlens Noel pourraient ne pas disputer la rencontre, le premier est touché au mollet droit tandis que le deuxième tandis que le second est touché au pouce. L’absence du shooteur fou serait un gros coup dur pour Dallas mais honnêtement, qu’il soit là ou non, cela ne changera rien à ma vision des choses sur ce match. Le banc et la raquette des Mavericks sont assez faibles et sur ce genre de rencontre, cela pourrait se faire ressentir. Pas pour rien que LaMarcus Aldridge avait planté 32 points le 14 novembre dernier lors de la victoire de 6 points des Spurs sur le parquet des Mavericks.

Je pense que la série de victoires des Mavericks s’arrêtera ce soir. Certes, Dallas affiche un meilleur visage depuis quelques jours mais je ne les vois pas repartir de l’AT&T Center avec une victoire, surtout si Wesley Matthews venait à déclarer forfait.

-> Brésil -1,5 + San Antonio Spurs -2,5 @1,89

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :