Tofas – Anadolu Efes / Kymis – Panathinaikos

Turquie

Tofas – Anadolu Efes
(19 novembre à 15h00)

Tofas reçoit l’Anadolu Efes pour le compte du championnat de Turquie.

Tofas est toujours invaincu en championnat et dans sa salle de la Tofas Sports Hall toutes compétitions confondues. Et pourtant, ils en ont affronté de belles équipes en ce début de saison comme Darussafaka, Besiktas, Gran Canaria ou encore Lyon-Villeurbanne. De toute façon, il sera très compliqué d’aller gagner dans cette salle qui n’est pas forcément bruyante mais souvent complète lors des gros rendez-vous. Personnellement, je ne suis pas surpris des résultats actuels des hommes d’Orhun Ene. Le recrutement a été très bon puis les joueurs se complètement parfaitement. Je classe cette équipe de Tofas parmi les meilleures en Turquie et s’ils venaient à terminer dans les quatre premiers, ce serait loin d’être une surprise. Baris Ermis, Tony Crocker, Pierria Henry, Sammy Mejia, Kenny Kadji, Josh Owens ou encore Raymar Morgan, ça reste de jolis noms du basket européen et ce n’est pas pour rien que des écuries telles que Gran Canaria ou Darussafaka se soient venues casser la gueule à Bursa… Pour suivre de très près ce championnat turc, je peux vous dire qu’il était déjà compliqué de venir gagner ici la saison passée malgré que Tofas possédait un bien moins bon roster qu’à l’heure actuelle.

L’Anadolu Efes s’est rassuré jeudi dernier du côté de Barcelone puisque les stambouliotes y avaient remporté leur première victoire en Euroligue après cinq défaites de suite ! Depuis, ça va un peu mieux du côté des troupes de Coach Perasovic. J’ai bien dit « un peu » parce que cette équipe ne défend toujours pas, chose qui peut vite devenir problèmatique. Puis l’Anadolu Efes enchaîne les gros rendez-vous et n’a pu que très peu se reposer depuis sa victoire sur le parquet du Barça. A Bursa, les stambouliotes joueront leur cinquième match en l’espace de dix petits jours, et quand on sait la pauvreté de la profondeur du banc que possède les turcs… Dans le championnat turc, les clubs ne doivent aligner que six étrangers grand maximum alors qu’Efes en possède huit et tournait avec ces huit joueurs-là en Euroligue (bientôt 9 puisque Derrick Brown reviendra très prochainement de blessure). Forcément, la perte cet été d’un des meilleurs joueurs turcs qu’est Cedi Osman a été très compliqué à remplacer voire impossible. Et quand on voit la gueule des joueurs turcs sous contrat, ils n’ont clairement pas le niveau pour jouer les matchs de haut niveau. Que ce soit Dogus Balbay ou Birkan Batuk qui a un mal de chien à exister depuis son retour de blessure. Concernant les joueurs étrangers, les cadres (Errick McCollum, Bryant Dunston, Vladimir Stimac ou encore Krunoslav Simon) enchaînent les matchs et passent beaucoup de temps sur le parquet. Personne ne sait avec quel groupe est parti l’Anadolu Efes à Bursa mais quoiqu’il arrive, revenir de la Tofas Sports Hall avec une victoire serait une très jolie performance de la part des stambouliotes.

Je m’attends à une rencontre vraiment serrée et une victoire de Tofas serait très loin d’être surprenante, surtout au vu de leur début de saison. L’Anadolu Efes enchaîne les gros matchs et les déplacements tandis que Tofas ne s’est plus déplacé depuis samedi dernier, et ce genre de petits détails peuvent faire la différence à tout moment.

_________

Grèce

Kymis – Panathinaikos
(19 novembre à 16h00)

Kymis reçoit le Panathinaikos pour le compte du championnat de Grèce.

Kymis fait parti des plus grosses déceptions de ce début de saison. Certes, le club n’a toujours pas gagné le moindre match en cinq rencontres mais à entendre Angelo Tsagarakis en début de saison, le club visait les playoffs. A l’heure actuelle, je ne leur donne aucune mais vraiment aucune chance pour espérer terminer parmi les huit premiers. Et selon moi, Kymis luttera pour ne pas descendre, surtout quand on sait qu’ils s’étaient inclinés chez eux il y a deux semaines face à un « concurrent direct » qu’est Larissas Faros. Puis la semaine passée, ils s’étaient fait corrigés à Patras sur le parquet du Promitheas qui avait quand même mené jusqu’à… 30 points d’avance. Puis sur le papier, mis à part quelques cadres comme Cameron Jones, Angelo Tsagarakis, Lenzelle Smith Jr, Teddy Okereafor, Gary McGhee ou encore Jamari Traylor, le reste est d’une pauvreté… Et surtout, Kymis va toujours devoir faire sans Jamari Traylor pour ce gros match face au Panathinaikos. Déjà que son absence se faisait pas mal ressentir face aux équipes moyennes de son championnat mais là face à une telle armada, l’addition risque d’être assez salée. Déjà qu’avec lui, l’Olympiakos était venu leur mettre 29 points le 15 octobre dernier avec un écart qui était monté jusqu’à 31 points.

Le Panathinaikos est en pleine confiance depuis sa victoire arrachée sur le parquet de son ennemi qu’est l’Olympiakos. Ce groupe-là ne fait que monter en puissance et c’est prometteur. Du côté du championnat, les hommes de Xavi Pascual sont logiquement toujours invaincus et devraient le rester après ce match face à Kymis. L’accumulation des matchs ne leur pose aucun souci étant donné que le roster est assez large et que le coach espagnol peut compter sur tout le monde, à l’image de Marcus Denmon et de Zach Auguste le week-end dernier sur le parquet du Panionios. Puis le Panathinaikos a déjà mis de belles valises en ce début de saison, que ce soit face à Promitheas (+32), à Larissas Faros (+37) ou encore à Panionios (+23 et sans Chris Singleton laissé au repos). Et pourtant, avant ces trois matchs-là, le Pana’ avait joué un match d’Euroligue deux ou trois jours avant. On en revient donc aux arguments cités un peu plus au-dessus.

Je ne donne aucune chance à Kymis de résister face à une telle écurie. Déjà qu’ils ont du mal à résister face à des équipes comme Lavrio, le PAOK ou Larissas Faros… Puis l’absence de Jamari Traylor n’aide pas forcément les choses. Je pense que le Panathinaikos l’emportera vraiment tranquillement d’une bonne vingtaine de points.

-> Tofas +8,5 + Panathinaikos -13,5 @1,75

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :