Tofas – Istanbul BB / AEK Athènes – Panathinaikos

Turquie

Tofas – Istanbul BB
(04 novembre à 18h15)

Tofas reçoit Istanbul BB pour le compte du championnat turc.

Tofas réalise un excellent début de saison puisqu’il n’a perdu qu’un match toutes compétitions confondues, et c’était sur le parquet d’Ulm en Eurocoupe. Sinon, que de victoires ! Et pas face à n’importe qui puisque les hommes d’Orhun Ene ont battu des équipes telles que Darussafaka, Besiktas, Trento, Lyon-Villeurbanne ou encore Gran Canaria. Honnêtement, cette équipe de Bursa fait partie des meilleures du championnat turc selon moi, je la trouve pas mal sous-estimé. Pour avoir vu quelques uns de leurs matchs, je suis fan du basket pratiqué. Elle reste sur six victoires de suite et je vois cette série continuer ce soir. L’équipe de Tofas tourne à 8 joueurs en attendant le retour de blessure de Caner Topaloglu qui pourrait refouler les baskets ce soir. Sammy Mejia, Raymar Morgan, Josh Owens, Baris Ermis, Kenny Kadji, Pierria Henry ou encore Tony Crocker, ce sont tous de gros noms. La saison passée, Tofas avait terminé à la 8ème place du classement et s’était fait sortir dés le premier tour par Fenerbahçe. Mais cette saison, je ne serais pas surpris qu’ils terminent dans les 4-5 premiers. D’ailleurs, Tofas ne participe pas à l’Eurocoupe pour rien tout en sachant qu’ils sont actuellement en tête de leur groupe…

Istanbul BB ne joue pas dans la même catégorie que les locaux du jour. C’est un club qui termine souvent dans le milieu de tableau. La saison passée, les stambouliotes avaient terminé à la 10ème place du championnat avec un sale bilan de 2-13 en dehors de ses bases. Et en ce début de saison, on peut dire que les déplacements ne sont toujours pas favorables à IBB puisqu’ils n’ont toujours pas ramené la moindre victoire, une défaite à Eskisehir (-4) et une autre à Trabzonspor (-18). Sinon, à la maison, ils sortent de deux victoires face à Buyukcekmece (+12) et face à Yesilgiresun (+11), soit deux clubs qui termineront dans la deuxième partie du tableau. L’équipe de la capitale possède quelques noms intéressants comme les trois intérieurs que sont Ivan Buva, Stefan Bircevic ou encore Eric Buckner sans oublier Michael Thompson et Jaka Klobucar. Mais ce soir, les stambouliotes devront faire sans leur tireur d’élite qu’est Deividas Dulkys. Il s’est blessé cette semaine en FIBA Europe Cup face au Dinamo Tbilisi. Le lituanien avait déjà marqué 19 paniers à trois points depuis le début de la saison, soit le deuxième meilleur de l’équipe. Et son absence risque de se faire ressentir à l’extérieur car personne ne peut vraiment le remplacer…

Tofas est un logique favori, et je ne les vois pas se faire surprendre ce soir dans leur salle où il est toujours compliqué d’aller gagner. Je pars donc sur une victoire de Tofas.
_________

Grèce

AEK Athènes – Panathinaikos
(05 novembre à 15h00)

L’AEK Athènes « reçoit » le Panathinaikos pour le compte des demi-finales de la Coupe de Grèce.

Oui, j’ai mis « reçoit » car les deux équipes partagent la même salle qu’est la magnifique OAKA. Mais demain, seuls les fans de l’AEK Athènes auront le droit à un billet. Et les joueurs auront bien besoin de leurs fans pour pouvoir croire à un exploit. L’équipe de l’AEK n’a clairement rien à avoir avec celle de la saison passée qui avait posé des soucis au Panathinaikos lors des demi-finales du championnat grec. Il y a eu beaucoup trop de départs cet été comme ceux de Michael Dixon, Roko-Leni Ukic, Milan Milosevic, Loukas Mavrokefalidis ou encore Donnie McGrath. Pour les remplacer, le club athénien a fait appel à Mike Green qui arrive de Karsiyaka en Turquie, Kelsey Barlow de Trikala, Delroy James de Balikesir en Turquie, Bandja Sy de Lyon-Villeurbanne en France, Vasilis Xanthopoulos d’Aris ou encore de Manny Harris qui évoluait en D-League de tête. Et ces recrues-là ne peuvent pas faire aussi bien que l’équipe de la saison passée. Green, James et Harris sont bons oui mais le reste… Sy est une catastrophe et ne terminera pas la saison à Athènes selon moi, Xanthopoulos n’est qu’un bon défenseur puis Barlow évoluait encore à Lille il y a un an et demi. Mis à part ça, l’AEK a su conserver Dusan Sakota, Dimitrios Mavroiedis, Giannoulis Larentzakis et Chinemelu Elonu. Mais honnêtement, les résultats de ce début de saison parlent. Déjà deux défaites en championnat à Aris (-2) et à Kolossos Rhodes (-4) et deux autres en Ligue des Champions face à Estudiantes (-8) et à Banvit (-4). Puis cette semaine, ils se sont imposés après prolongation à la maison face à la petite équipe polonaise de Rosa Radom ! Sans oublier la victoire de justesse il y a 15 jours face à Rethymno à la maison où ils étaient menés de 5 points à l’entame du dernier quart-temps. Non franchement, je ne peux pas faire confiance à cette équipe de l’AEK. Ce qui est sûr, c’est qu’ils ne feront pas une aussi belle saison que l’année dernière ! La dernière fois que l’AEK s’était qualifié pour la finale de Coupe de Grèce, c’était il y a… 16 ans.

Le Panathinaikos jouera un match très important demain puisque c’est une demi-finale de Coupe de Grèce. Et le club n’a plus raté une finale de cette compétition depuis 2004 ! Puis n’oublions pas qu’ils sont les tenants du titre depuis 2012. Les joueurs et le staff auront donc à coeur de valider leur billet demain face à leur ennemi préféré. Et j’ai du mal à croire à ce que le Panathinaikos ne l’emporte pas demain face à une formation de l’AEK qui est en pleine galère. Puis depuis huit ans, il faut savoir que le Panathinaikos ne s’est incliné qu’une seule fois face à l’autre club d’Athènes, c’était la saison passée lors des playoffs du championnat grec. Mais comme dit plus haut, l’équipe de cette saison n’a rien à voir avec celle de la saison passée. D’après ce que j’ai pu lire, Coach Pascual pourra compter sur totu le monde demain donc c’est une excellente nouvelle. Et malgré que le Panathinaikos ne pourra pas compter sur le soutien de ses fans, je les vois l’emporter. Sur le papier, il n’y a clairement pas photo.

Je pars donc sur une victoire du Panathinaikos. Même devant ses fans, l’AEK n’aura pas les armes pour essayer de créer l’exploit face à une telle armada.

-> Tofas -2,5 + Panathinaikos -3,5 @1,66

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :