Polkowice (F) – Bourges (F) / Cedevita – Unics Kazan

Europe

Polkowice (F) – Bourges (F)
(01 novembre à 19h00)

Polkowice reçoit Bourges pour le compte de l’Euroligue féminin.

Polkowice fait sans doute parti des pires équipes de l’Euroligue comme la saison passée où il avait terminé dernier de sa poule avec deux victoires. En ce début de saison, Polkowice n’a toujours pas connu la moindre victoire dans cette compétition : -5 à Villeneuve d’Ascq, -3 contre Sopron et -6 à Prague. Le club polonais a rapidement perdu sur blessure Theresa Plaisance qui était sans doute la meilleure joueuse de son équipe. Elle a été remplacée par Temi Fagbenle qui apporte aussi bien que Plaisance jusqu’à aujourd’hui. Mis à part ça, Polkowice possède de bonnes joueuses comme Bria Holmes et Alysha Clark qui évoluaient en D-League cet été ou encore l’internationale grecque Artemis Spanou qui évoluait du côté de Girona la saison passée. Le reste, je le trouve vraiment trop moyen pour une compétition telle que l’Euroligue. Elina Dikeoulakou que je ne connaissais même pas avant sa signature à Polkowice sans oublier Antonija Sandric et Weronika Gajda qui découvrent l’Euroligue pour la première fois de leur carrière. Je trouve le cinq polonais assez sympa mais le banc vraiment très faible, et on pourrait le voir ce soir face à Bourges. La saison passée, Polkowice avait perdu deux fois face à Bourges et n’avait gagné qu’un petit match chez lui, c’était face à Villeneuve d’Ascq de 9 points.

Bourges a perdu deux de ses trois premiers matchs en Euroligue : -3 à Prague, +12 à Braine et -2 contre Galatasaray. Et à Prague, les filles d’Olivier Lafargue étaient à deux doigts de s’y imposer. Puis face à Galatasaray, elles avaient eu une balle de match. Et ce soir, je pense que Bourges se reprendra de sa défaite face à Galatasaray. Polkowice est une équipe bien moins forte et les françaises auraient dû être placées en tant que favorites. Certes, il n’est jamais évident d’aller gagner en Pologne mais Bourges l’avait fait la saison passée. Avec des filles telles que Christina Ouvina, Katherine Plouffe, Alexia Chartereau, Elodie Godin, Valerianne Ayayi, Sarah Michel ou encore Marine Johannes, elles sont capables de s’imposer ce soir à Polkowice. Bourges possède un très bons cinq et de bonnes joueuses en sortie de banc, et je pense que ces filles-là pourraient faire la différence sur ce match.

Je donne un léger avantage à Bourges mais je préfère assurer avec le plus gros des handicaps possibles car cela reste un match à l’extérieur et en Pologne. Je pars donc sur un handicap en faveur de Bourges.
_________

Europe

Cedevita – Unics Kazan
(01 octobre à 20h15)

Le Cedevita reçoit Kazan pour le compte de l’Eurocoupe.

Les croates du Cedevita sont en pleine forme et restent sur cinq victoires toutes compétitions confondues. L’équipe de Jurij Zdovc monte en puissance et est prête à accueillir Kazan qui vise aussi une qualification pour le prochain tour de l’Eurocoupe. Certes, pour démarrer la compétition, le Cedevita avait perdu à la maison de 3 points face au Torino puis sur le parquet de Darussafaka de 2 points. Mais ont suivi une victoire en ABA Liga face au Crvena Zvezda de 5 points et une autre de 18 points face à Andorra. Quand on regarde le roster d’un peu plus près, on peut s’apercevoir que les croates possèdent un vrai bel effectif qui est complet. Entre Demetris Nichols qui a joué au CSKA Moscou et au Panathinaikos, Kevin Murphy qui est un tireur d’élite, Will Cherry qui est un joueur assez complet en provenance de Gaziantep, Dzanan Musa qui sera certainement un futur joueur NBA, Andrija Stipanovic qui est très solide des deux côtés du terrain, Roko-Leni Ukic qui a une sacrée expérience sans oublier Filip Kruslin, Chris Johnson ou encore Karlo Zganec. Franchement, le Cedevita possède 8-9 bons joueurs et il sera compliqué d’aller gagner à Zagreb cette saison. Le club a des ambitions…

Kazan sort d’une défaite très frustrante sur le parquet de Darussafaka. Ils voudront forcément se rattraper mais ce soir sera un autre gros match pour les troupes de Dimitris Priftis. Juste avant cette défaite à Istanbul, ils s’étaient allés s’imposer à Andorra et face à Levallois. Du côté du roster, le cinq est vraiment sympa avec Quino Colom, Jamar Smith, Trent Lockett, Melvin Ejim et Stephane Lasme. Mais le banc est vraiment très moyen, seuls deux joueurs sortent du lot et il s’agit de Anton Ponkrashov et de Kostas Kaimakoglou (qui reste tout de même assez décevant en ce début de saison). Martin Meiers est inexistant et je ne serais pas surpris que le letton fasse ses valides très prochainement. Et dans ce genre de match, l’apport du banc reste quand même assez important. Je ne dis pas que Kazan ne gagnera pas mais honnêtement, je vois un match serré, contrairement à ceux que nous proposent les books ce soir.

Je pars donc sur le plus gros handicap possible en faveur du Cedevita, je m’attends à une partie très serrée car ça reste un gros match entre deux belles équipes.

-> Bourges +8,5 + Cedevita +10,5 @1,66

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :